Face à la crise des déchets nucléaires, agissons

Nucléaire

Déchets nucléaires : ça déborde !

Face à la crise des déchets nucléaires, agissons

Que deviennent les déchets produits par l’industrie nucléaire ? Combien y en a-t-il ? Où et comment sont-ils gérés ?

Près d'un million de mètres cubes de déchets radioactifs provenant de la production d’électricité nucléaire d'EDF s'accumulent déjà sur le territoire français. Il y a urgence à agir pour limiter les conséquences économiques et écologiques de cette crise, non seulement dans l'immédiat mais aussi pour les générations futures. Alors que se tient un débat public officiel sur les déchets nucléaires, jusqu'au 25 septembre, les citoyens et citoyennes doivent faire entendre une autre voix que celle des géants du nucléaire.

 

 

Découvrez d'autres infos et moyens d'actions : agir face à la crise des déchets nucléaires

 

Nos demandes

Renoncer au projet d’enfouissement profond Cigéo

Il faut renoncer au projet d’enfouissement profond Cigéo et privilégier d’autres options, comme le stockage à sec en sub-surface pour permettre aux générations futures de surveiller et d’accéder aux déchets radioactifs.

Mettre un terme au retraitement de combustible usé

Le retraitement du combustible usé aggrave le problème en générant des déchets hautement radioactifs et en multipliant les risques, notamment liés à l'entreposage et au transport de matières extrêmement dangereuses, comme le plutonium.

Mettre fin aux transports nucléaires inutiles

Des convois nucléaires dangereux sillonnent la France quotidiennement. Il faut mettre un terme aux transports nucléaires inutiles (notamment ceux liés au retraitement) et interdire les passages en zone de concentration urbaine.

Inclure certaines matières radioactives dans la liste des déchets

Aujourd'hui des « matières radioactives » non réutilisées ne sont pas considérées par l'industrie nucléaire comme des déchets. Elles sont pourtant entreposées sans aucune perspective réelle d'utilisation et devraient donc être comptabilisées comme des déchets nucléaires, pour davantage de transparence sur leur gestion et leurs coûts.

Cesser de produire des déchets nucléaires

C'est la priorité face à la crise des déchets nucléaires : il faut cesser d'en produire. Cela ne pourra pas se faire du jour au lendemain : il faut donc planifier dès aujourd'hui une sortie du nucléaire qui s’appuiera sur les économies d’énergie, l’efficacité énergétique et le développement d’énergies renouvelables, selon des scénarios compatibles avec la lutte contre le changement climatique.

Nos actualités
tout afficher
Vous voulez nous aider à sortir du nucléaire ?

Aidez Greenpeace à trouver des solutions pour en faisant un don !