Greenpeace, organisation pacifiste et non-violente

Paix et désarmement

Greenpeace, organisation pacifiste et non-violente

Les liens entre les crises environnementales et les conflits sont de plus en plus étroits. L’accès à des ressources naturelles en raréfaction, qu’elles permettent de produire de l’énergie ou de contribuer à la vie sur terre, est générateur d’instabilité et de guerres et se fait souvent aux dépens des droits humains. Sans une plus juste exploitation de nos ressources, il n’existera pas de paix dans le monde. La pacification de la planète et la protection de l’environnement sont intrinsèquement liées. Greenpeace est née du courage et de la conviction d’un petit groupe de personnes engagées contre les essais nucléaires en 1971, et cet héritage se retrouve aujourd'hui dans nos valeurs et nos actions, empreintes de pacifisme.

Nos demandes

 

Pour une approche exhaustive de la sécurité

Nous devons changer nos façons de penser, qui permettent à la sécurité nationale de reposer sur la puissance militaire et sur la peur de ceux qui sont différents de nous, au profit d’une approche plus exhaustive de la sécurité : la sécurité humaine. La sécurité humaine vise à protéger et à renforcer la dignité, l’autonomisation et l’épanouissement de toutes et de tous, pas uniquement en nous préservant des menaces, mais aussi en créant des systèmes environnementaux, sociaux, politiques et économiques qui permettent à chacun de se développer aux côtés des autres.

Pour la protection des migrants climatiques

Il est grand temps de prendre enfin le problème des migrations climatiques au sérieux. Cela suppose en premier lieu de donner un véritable statut à ces réfugiés en leur garantissant des droits et une protection internationale quand ils sont contraints de quitter leur pays. Ensuite, les pays industrialisés – qui sont à l’origine des changements climatiques – doivent soutenir financièrement les efforts entrepris en matière d’adaptation par les pays les plus menacés et les plus vulnérables. Enfin, la communauté internationale dans son ensemble doit continuer à tout mettre en œuvre pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et limiter le réchauffement de la planète à 1,5°C.

Pour un environnement sain

La clé de la sécurité humaine réside dans un environnement sain. Prendre soin de notre environnement, c’est une nécessité et non un luxe. Notre sort et celui de la planète sont étroitement liés et l’espèce humaine ne survivra pas et ne connaîtra pas la paix sans un environnement sain et équilibré.

Nous ne pouvons pas laisser la sécurité des peuples reposer sur les armes de destruction massive. Nous devons nous inspirer de la bravoure et du sacrifice des centaines de milliers de victimes des armes et catastrophes nucléaires et écrire le futur de notre civilisation, un futur où les essais et les armes nucléaires feront partie du passé.</p>
<p>La France doit abandonner la course à l’armement nucléaire et au contraire négocier avec les autres puissances nucléaires, conformément à l’engagement de la France, l’élimination de ces armes de destruction massive dans le cadre du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires

Nos actualités
tout afficher
Vous voulez nous aider à agir ?

Aidez Greenpeace à trouver des solutions !