projets pétroliers en russie - Anticiper la fonte des glaces liée au pétrole et parsemer l'océan de centrales nucléaires flottantes : le couple toxique nucléaire-pétrole continue d'empoisonner la planète.

Dites non aux énergies fossiles

Je signe la pétition

"Je dis NON à la production d’énergies fossiles qui attise les conflits !

"Je dis NON au dérèglement du climat !

Je dis NON à la destruction des écosystèmes et de la biodiversité !

Je dis NON aux droits humains bafoués !

Je dis STOP à tous les nouveaux projets pétroliers et gaziers !"

Dénoncez la responsabilité des énergies fossiles dans le conflit en Ukraine

La dépendance de l’Europe aux énergies fossiles attise le conflit en Ukraine, comme c’est le cas depuis des années dans d’autres régions du monde.

L’Europe doit interdire l’importation d’énergies fossiles en provenance de la Russie pour entraver les plans belliqueux de Vladimir Poutine et sauver des vies. La sortie des énergies fossiles et le développement des énergies renouvelables sont des conditions certes, non suffisantes, mais absolument nécessaires au maintien de la paix.

Alors que les responsables politiques européens, dont le gouvernement français, condamnent l’attaque de la Russie contre l’Ukraine, les importations de gaz et de pétrole russes n’ont toujours pas cessé : un positionnement hypocrite qui met en danger des milliers de vies, notamment en ce qui concerne TotalEnergies qui refuse de mettre fin à ses activités en Russie.

Vous pouvez élever votre voix à nos côtés pour exiger l’arrêt des projets destructeurs !

Signez maintenant pour exiger la fin de tout nouveau projet d’extraction pétrolière ou gazière dans le monde ! Nous avons besoin de vous pour nous faire entendre !

Déjà signatures, et bientôt une de plus grâce à vous !
 

En cliquant sur "Je rejoins la mobilisation", vous acceptez de recevoir des communications et des formes d'engagement de la part de Greenpeace via les coordonnées collectées dans le formulaire. Vos données personnelles collectées resteront strictement confidentielles. Elles ne seront ni vendues ni échangées conformément à nos mentions légales. L’exercice de vos droits, dont la désinscription, est possible à tout moment, voir notre page "Droit des Personnes".

 

Urgence climatique : les responsables ne peuvent plus faire semblant

Les scientifiques sont unanimes au sujet de l’urgence climatique. Si nous n’agissons pas immédiatement pour réduire drastiquement nos émissions de gaz à effet de serre, nous risquons d’atteindre plus vite que prévu un point de non-retour.

Savez-vous qui est responsable de 89 % des émissions de gaz à effet de serre dans le monde* ? Les compagnies pétrolières et gazières, et plus globalement l’industrie fossile.

L’Agence internationale de l'énergie* l’a annoncé elle-même en mai 2021 : nous devons renoncer dès à présent à tout nouveau projet pétrolier ou gazier pour limiter le réchauffement climatique à +1,5 °C.

Limiter les dérèglements climatiques est une question de survie. C’est pourquoi nous avons besoin de vous pour demander l’arrêt de tout nouveau projet pétrolier ou gazier !

 

Mettez fin à ces projets destructeurs pour la biodiversité

Vous souvenez-vous en juillet 2021 de "l'œil de feu”, cet impressionnant incendie qui s’est déclenché à la surface de l'océan dans le golfe du Mexique ? Son origine : une fuite de gaz.

Plus récemment, début octobre 2021, une fuite sur un oléoduc a provoqué le déversement de près de 500 000 litres de pétrole dans l’océan à quelques kilomètres de la Californie. Cette marée noire est un désastre pour la faune et la flore marines.

De nouvelles preuves, s’il en fallait, de la dangerosité des forages en mer. Et les entreprises pétrolières et gazières voudraient en faire de nouveaux ?

En Ouganda, pour exploiter les gisements du pays, ce sont des milliers de kilomètres carrés de forêts qui sont rasés, de zones humides ravagées. Une région qui abrite des lions, des antilopes, des singes…

Les projets pétroliers et gaziers sont des fléaux environnementaux et font courir un risque considérable à la biodiversité. Il faut cesser d’en développer de nouveaux !

Ne cautionnez pas des projets qui violent les droits humains

Saviez-vous que pour pouvoir développer leurs projets d’extraction, certaines entreprises pétrolières et gazières vont jusqu’à violer les droits humains ?

Toujours en Ouganda, pour installer un oléoduc géant afin de transporter le pétrole extrait du lac Albert jusqu’en Tanzanie, plus de 100 000 personnes risquent de perdre les terres dont elles dépendent pour l’agriculture et l’élevage, et nombre d’entre elles seront chassées de force de leurs foyers*.

Afin de déplacer plusieurs milliers de personnes, les compagnies pétrolières n’hésitent pas à manipuler et menacer la population. Evidemment, les indemnisations financières sont dérisoires… et exacerbent l’insécurité alimentaire de la population.

Nous avons besoin de vous pour nous faire entendre… et les forcer à renoncer à leurs projets meurtriers ! Signez dès maintenant notre pétition et, ensemble, stoppons les industries pétrolières et gazières.

Signez maintenant pour exiger la fin de tout nouveau projet d’extraction pétrolière ou gazière dans le monde ! Nous avons besoin de vous pour nous faire entendre !

Déjà signatures, et bientôt une de plus grâce à vous !
 

En cliquant sur "Je rejoins la mobilisation", vous acceptez de recevoir des communications et des formes d'engagement de la part de Greenpeace via les coordonnées collectées dans le formulaire. Vos données personnelles collectées resteront strictement confidentielles. Elles ne seront ni vendues ni échangées conformément à nos mentions légales. L’exercice de vos droits, dont la désinscription, est possible à tout moment, voir notre page "Droit des Personnes".

 

(Crédits photographiques : © Dmitry Sharomov / Greenpeace)