Greenpeace en France

Notre fonctionnement

Greenpeace en France

Greenpeace France est une association de loi 1901 à but non lucratif. Elle a été créée en 1977 puis dissoute en 1985 à la suite de l’attentat contre le Rainbow Warrior. Elle a été refondée dans sa forme actuelle en 1988. Elle est dirigée par un Conseil d'administration (CA), élu par l’Assemblée statutaire composée d’adhérent·es. Le CA nomme un·e directeur·rice qui dirige l’équipe salariée.

L'Assemblée statutaire

L'Assemblée statutaire (AS) est le lien essentiel entre le mouvement Greenpeace et l’organisation Greenpeace.

Sa fonction est d’assurer une bonne articulation entre le Conseil d'administration – une structure stable travaillant dans la continuité et liée par ses responsabilités collectives – et les militant·es et adhérent·es qui, en dehors des groupes locaux, ne reposent sur aucune structure.

Les principaux rôles de l’AS sont :

  • d’élire les membres du Conseil d'administration : à travers cette responsabilité, l’AS joue un rôle essentiel dans le fonctionnement de l’organisation ;
  • d’approuver les comptes de l’exercice et d’entendre le rapport du commissaire aux comptes ;
  • d’adopter le budget proposé par le directeur général et validé par le Conseil d'administration;
  • d'être garante du respect des statuts.

Si elle n’a pas, à proprement parler, de pouvoir sur les décisions prises par le directeur, elle joue un rôle de veille sur le bon accomplissement des missions de l’organisation. Au minimum deux fois par an, et en particulier lorsqu’elle entend le rapport annuel du directeur et le rapport moral du président, elle peut demander au Conseil d'administration et à la direction de lui rendre des comptes sur les choix effectués. En ce sens, l’AS est un lieu essentiel de la vie démocratique de Greenpeace France.

L'AS est composée de 30 membres, donc 15 membres élu·es par les adhérent·es et 15 membres nommé·es par l'Assemblée statutaire sortante.

Toutes les adhérentes et tous les adhérents de Greenpeace France peuvent candidater pour siéger à l'AS et voter pour élire les membres de l'AS. Les élections ont lieu tous les quatre ans. Les dernières se sont déroulées en novembre 2020.

Les membres actuel·les de l'AS sont :

Membres élu·es :

Eloïse Amini
Fanny Berlingen
Titouan Billon
Sylvie Bocquet
Natacha Cavatz
Elisabeth Charvet
Raphaëlle Chincholle
Malou Février
Chloé Gourmel
Eve Karoubi
Véronique Laveissière
Julie Leroux
Laura Losange
Karine Michiko Michils
Lina Nekipelov

Membres nommé·es :

Stéphane Barde
Nathalie Biteau
Thomas Bonduelle
Sylvain Breuzard
Éric Burgstahler
Jean-Hugues Caffin
François Catzeflis
Martial Cozette
Dorleans Philippe
Kim Gordon-Bates
Sabine Hilaire-Betbeder
Paul Jorion
Deborah Poulvelarie
Anne-Marie Schmit
Céline Vander-Cruyssen

Vous êtes adhérent·e ? Vous cherchez plus d'infos, vous souhaitez nous faire part de vos réflexions ou de vos propositions ? Vous pouvez contacter l'AS par email à l'adresse suivante : gpf-cpe-group@greenpeace.org

Le Conseil d’administration

Le CA n’intervient pas dans l’exercice courant des responsabilités du directeur général ou de la directrice générale (DG).

Le pouvoir réel d’un Conseil d'administration d’un bureau national réside dans sa capacité à recruter, évaluer, fixer la rémunération et éventuellement licencier le·la DG.

Depuis 2013, le·la DG est soumis, en plus de son évaluation annuelle, à un renouvellement de son mandat tous les quatre ans. Cette procédure oblige le Conseil d'administration à se poser sérieusement la question du choix du directeur/de la directrice à chaque fin de mandat.

Le deuxième pouvoir du Conseil d'administration est celui du contrôle financier, qui se manifeste annuellement par le vote du budget soumis ensuite à l’Assemblée statutaire et du compte de résultats, mais aussi par des points d’étape effectués sous la responsabilité du ou de la DG. Le Conseil d'administration suit ainsi régulièrement l’état et la justification des dépenses engagées par l’organisation ainsi que l’état des ressources collectées.

Le troisième pouvoir du Conseil d'administration est celui du contrôle et de l’évaluation du fonctionnement de l’organisation. Chaque réunion du CA est l’occasion pour ses membres de questionner les choix effectués par le directeur général et de demander des explications. Le CA n’a, en revanche  pas de pouvoir sur les décisions exécutives : recrutements, actions de communication, etc. Mais il peut adopter une posture de conseil en fonction des compétences de ses membres.

Les membres actuel·les du CA sont :

Sylvain BREUZARD (président du Conseil d'administration)
Déborah POULVELARIE
Eric BURGSTAHLER
Martial COZETTE
Thomas BONDUELLE
Céline VANDER CRUYSSEN

Vous êtes adhérent·e ? Vous cherchez plus d'infos, vous souhaitez nous faire part de vos réflexions ou de vos propositions ? Vous pouvez contacter l'AS par email à l'adresse suivante :

gpf-cpe-group@greenpeace.org

Direction générale

Le directeur général ou la directrice générale dirige le bureau national et dispose d’une marge considérable d’initiative et de responsabilité : lancement des campagnes et des actions, recrutement des salarié·es, allocations des ressources, relations avec les médias et les pouvoirs publics, etc.

Depuis 2012, le directeur général de Greenpeace France est Jean-François Julliard.

Greenpeace à l’international

Greenpeace est un réseau d'organisations indépendantes présentes dans 55 pays grâce à ses 27 bureaux nationaux ou régionaux. Le réseau Greenpeace partage le nom, la vision et les valeurs de non-violence et d'indépendance financière.
Le siège de Greenpeace International est situé à Amsterdam, aux Pays-Bas. Son rôle est de coordonner le travail des différents bureaux nationaux et régionaux.

Cela signifie assurer :

  • la concertation dans l'élaboration des campagnes
  • la cohérence des messages et des actions
  • la coordination politique et scientifique de l'organisation
  • la gestion des bateaux et des ressources partagées
  • la présence de l'organisation auprès des instances mondiales (Nations unies par exemple).

La structure Greenpeace International est financée par les contributions des bureaux nationaux et régionaux.

Greenpeace compte plus de trois millions d'adhérent·es, 36 000 bénévoles et emploie 2500 salarié·es à travers le monde.

Pour en savoir plus, vous pouvez :

Greenpeace France (comme tous les bureaux Greenpeace) a signé la charte INGO. Cette charte couvre les domaines tels que : une bonne gouvernance et direction, le respect des principes universels (comme la Déclaration universelle des droits de l’homme), l’indépendance, le plaidoyer responsable, des programmes efficaces, la non-discrimination, la transparence et la collecte de fonds éthique.

Organisations partenaires

Greenpeace France est membre des organisations et associations suivantes :

Alternatiba

Collectif StopTafta

Forum Citoyen pour la RSE

ICAN France

Réseau Action Climat (RAC)

France Générosités

On ne se taira pas

France Nature Environnement

Pour une autre PAC

Maison des lanceurs d'alerte

 

En savoir plus sur notre transparence financière

 

(Crédits photographiques : © N. Scott Trimble / Greenpeace)