Pourquoi la dissuasion nucléaire n’est pas une solution ?

La dissuasion nucléaire est une politique qui a pour ambition de persuader un adversaire étatique que le coût de son action n’en vaut pas la chandelle. Cette politique implique ainsi de donner à un chef d’État une capacité permanente de frappe nucléaire sur des zones urbaines, des centres de pouvoir politique, économique et culturel, où résident principalement des populations civiles. La dissuasion doit donc être perçue comme dangereuse par un adversaire potentiel. Cette politique entraîne un climat constant d’insécurité et de course aux armements nucléaires comme conventionnels.

De même, la dissuasion nucléaire n’est pas une solution à la paix (soit une absence de confrontation directe entre les grandes puissances) comme il peut être affirmé. Cette allégation est une hypothèse, qui à la différence d’une hypothèse scientifique ne peut pas être répétée (soit revivre ces 73 dernières années sans l’existence d’arsenaux nucléaires) pour être validée. De plus, cela revient à écarter d’un revers de main le rôle reconnu d’organisations internationales (ONU, Union européenne, OSCE) et des ONG, et l’interdépendance (économique, culturelle, sportive, etc.) comme facteur essentiel de la stabilité et de la sécurité mondiale.

En savoir plus :

Contenu rédigé en collaboration avec Ican France.





Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.

Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus