Expédition de Greenpeace : protégeons au moins 30 % des océans d’ici à 2030

Océans

Protégeons nos océans

Signez la pétition

Expédition de Greenpeace : protégeons au moins 30 % des océans d’ici à 2030

Dérèglements climatiques, pollution plastique, forages pétroliers, surpêche... Nous infligeons de multiples souffrances à nos océans. Pourtant, ils sont essentiels à la vie sur Terre.

 

Nous pouvons protéger 30 % des océans d’ici à 2030

 

Nous devons protéger de toute urgence les océans pour préserver leur biodiversité et lutter contre les changements climatiques. Pour y parvenir, les scientifiques ont un plan : il faut créer un réseau mondial de réserves marines qui protègerait au moins 30 % de la biodiversité des océans, d’ici à 2030.

 

C’est indispensable ET possible !

Les scientifiques ont expliqué comment s’y prendre dans ce rapport. Vous pouvez consulter le résultat de leur travail sous forme de carte en cliquant ici.

 

Et surtout, c’est le bon moment !

Les États membres des Nations unies négocient en ce moment même le futur traité international sur la haute mer. La haute mer, c’est l’espace océanique qui se situe au-delà des frontières nationales et qui ne fait l’objet d’aucune protection. Il existe différents textes et organisations qui régulent certaines activités d’exploitation, mais pas sa protection. Nos océans méritent mieux !

Pour dénoncer les atteintes que subissent les océans et faire pression sur les gouvernements pour qu’ils aboutissent à un traité ambitieux, Greenpeace organise cette année une expédition de l'Arctique à l'Antarctique, avec son bateau l’Esperanza

Ce que vous pouvez faire :

Pour suivre les temps forts de notre expédition, inscrivez-vous à notre Newsletter.

 

Pour dire au gouvernement français de négocier un traité ambitieux à l’ONU, signez notre pétition :

 

Nos demandes

Les États membres des Nations unies, dont la France, doivent négocier un traité ambitieux sur la protection de la haute mer. Ce traité doit prévoir la création d’un réseau mondial de réserves marines qui protège au moins 30 % de la biodiversité des océans. La mise en place d’un tel réseau avant 2030 est indispensable si nous voulons :        
Nos actualités
tout afficher
Vous voulez nous aider à protéger les océans ?

Aidez Greenpeace à trouver des solutions en faisant un don !

(Crédits photographiques : © Oscar Siagian / Greenpeace)