Essaimer l'agriculture écologique en Europe

Depuis quelques années, l’agriculture biologique connaît un essor considérable en France et ailleurs en Europe. Les crises agricoles à répétition qui frappent le secteur auront fini de convaincre certain-es agriculteur-rice-s de privilégier une production de qualité, vendue à un prix juste, plutôt que la quantité. Néanmoins, actuellement, l’agroécologie ne reçoit que 5 % des investissements mondiaux pour la recherche et le développement agricoles, tandis que 95 % de ces investissements sont consacrés à perpétuer le système agricole et alimentaire industriel. Après avoir aidé financièrement des collectifs d’agriculteurs français pratiquant l’agriculture écologique à mettre en place des projets dans leur ferme, nous souhaitons donner les moyens aux agriculteurs et agricultrices européen-ne-s de partager leurs connaissances et leurs savoir-faire en agriculture écologique.



En savoir plus

Nos demandes

Réorienter les investissements en faveur de l'agriculture écologique

Il est indispensable que le secteur privé et les pouvoirs publics réorientent tous les investissements pour la recherche et le développement agricoles en faveur de l’agriculture écologique. En particulier, la prochaine réforme de la Politique agricole commune (PAC) en 2020 doit cesser de subventionner un modèle industriel au profit d’une agriculture écologique.

Soutenir la transition agricole

À l’échelle nationale, le gouvernement doit également soutenir la transition des agriculteurs vers une agriculture écologique, notamment en garantissant des aides à la conversion et en soutenant les organisations agricoles qui accompagnent les agriculteurs et paysans dans cette mutation.

Nos actualités
tout afficher
Vous voulez soutenir une agriculture durable ?

Aidez Greenpeace à trouver des solutions pour promouvoir l'agriculture écologique en faisant un don !

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.