Excès et dangers des pesticides

Agriculture

Symboles d’une agriculture industrielle destructrice, les pesticides empoisonnent la terre, l’eau, l’air, tuent les pollinisateurs et nuisent gravement à notre santé.

Qu’est-ce qu’un pesticide ?

Le terme « pesticide » est un nom générique donné à des substances chimiques que l’on peut classer en plusieurs familles. Les trois principales familles sont les fongicides, destinés à éliminer les champignons, les insecticides, pour tuer les insectes, et les herbicides, pour lutter contre les mauvaises herbes. Ils ont comme point commun la lutte contre des organismes vivants considérés comme nuisibles pour les cultures ou pour l’être humain.

Les pesticides, parfois faussement appelés produits phytosanitaires, phytopharmaceutiques ou encore produits de protection des plantes, sont utilisés en agriculture, au jardin ou encore dans les collectivités territoriales.

Le glyphosate, l’herbicide le plus vendu au monde, est classé comme potentiellement cancérigène. Il est plus connu sous la marque commerciale Round Up de Monsanto et il est associé à certains OGM. Il a été confronté à de très nombreux problèmes de résistance, notamment aux États-Unis.

Les néonicotinoïdes quant à eux sont une famille d’insecticides particulièrement dévastateurs et très utilisés en agriculture. Leur responsabilité dans le déclin des abeilles et autres pollinisateurs est régulièrement pointée du doigt par la communauté scientifique.

Une France accro aux pesticides

En France,75 000 tonnes de pesticides sont produites en moyenne tous les ans et 65 000 sont utilisées, ce qui représente un tiers des tonnages consommés en Europe. La France est ainsi le 2e marché européen et l’un des principaux consommateurs de pesticides dans le monde. Plus de 90 % des pesticides ont un usage agricole ; les 10 % restants sont utilisés par les collectivités (à hauteur d’un tiers environ) ainsi que par les particuliers (deux tiers) (#1).

Depuis le début des années 1990, le niveau de production de ces produits reste à peu près le même alors que les pesticides actuels sont beaucoup plus puissants et s’utilisent donc à plus faible dose. Sauf que la France reste complètement dépendante de ces produits …

Des acteurs industriels influents, un secteur très concentré

Bayer (leader sur le marché français des pesticides), BASF, Syngenta, Monsanto … Tous sont des acteurs très influents dans le secteur des produits phytosanitaires. Ils se regroupent de plus en plus (rachat de Monsanto par Bayer annoncé en septembre 2016, par exemple) pour se renforcer et contribuer à accroître la dépendance française aux pesticides dont certains, en plus d’être une menace pour la santé, sont particulièrement nocifs pour les pollinisateurs. Ces grands groupes sont représentés par l’Union des industries de la protection des plantes (UIPP), lobby de l’industrie des pesticides en France. L’UIPP compte aujourd’hui 22 entreprises adhérentes, qui représentent 95 % du marché. Leur chiffre d’affaires a dépassé en 2014 les 2,2 milliards d’euros.

1 : Les pesticides sont interdits d’utilisation dans les espaces verts depuis le 1er janvier 2017 et seront interdits à l’ensemble des usages non professionnels dès 2019. Pour en savoir plus.







Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.