Le déclin des abeilles

Auteur(s) : Laboratoire de recherche de Greenpeace

Agriculture

Analyse des facteurs qui mettent en péril les pollinisateurs et l’agriculture en Europe

Le nombre d’abeilles diminue dans le monde entier. Au cours des dernières périodes hivernales, la mortalité des colonies d’abeilles domestiques en Europe se situait autour de 20 %. Ce déclin n’est pas à mettre sur le compte d’un facteur unique. Il est sans doute le résultat de causes multiples, connues et non identifiées, agissant séparément ou en combinaison. Toutefois, les principaux facteurs qui affectent la santé des pollinisateurs sont les maladies et les parasites, et plus largement les pratiques de l’agriculture industrielle qui affectent de nombreux aspects de leur cycle de vie. Le dérèglement du climat, facteur sous-jacent, met également les abeilles à rude épreuve. Certains pesticides mettent directement en danger les pollinisateurs.



A TELECHARGER | Le déclin des abeilles







Vous voulez soutenir une agriculture durable ?

Aidez Greenpeace à trouver des solutions pour promouvoir l'agriculture écologique en faisant un don !