Ce jeudi 27 juillet, au lieu d’annoncer enfin le soutien financier promis par

Agriculture

Sabotage des aides à la bio :
notre réaction

Le ministre de l’agriculture, Stéphane Travert, vient une nouvelle fois de donner la priorité à l’agriculture conventionnelle, entravant le développement de l’agriculture écologique en France. L’agriculture biologique et paysanne souffre depuis plusieurs mois d’un scandaleux déficit de subventions alors même que ce secteur est en pleine croissance.

Ce jeudi 27 juillet, au lieu d’annoncer enfin le soutien financier promis par le gouvernement, Stéphane Travert s’est contenté d’annonces à minima. Concrètement, il faudrait transférer 12,1 % du pilier 1 de la PAC (dont 3% pour le bio) vers le pilier 2, comme le demandent les représentants des filières biologiques et paysannes. Or, seul 4,2 % du montant devrait être transféré. Et ce transfert ne concernerait au final que les zones de montagne et pas du tout le financement de l’agriculture biologique ou des mesures agro-environnementales.

« C’est un vrai hold up auquel on assiste encore une fois, déclare Suzanne Dalle, chargée de campagne agriculture chez Greenpeace France. L’agriculture écologique restera le parent pauvre de l’agriculture française. Pourtant, la solution est là ! Il suffirait de prioriser et transférer une partie des énormes subventions accordées à l’agriculture industrielle (qui détruit la planète), pour financer l’agriculture biologique qui rend de vrais services à la société. C’est à cela que doit servir l’argent public! ».





Commentaires (16)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

BPS

L'AB à besoin d'aides pour être viable et durable. http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20170804.OBS2978/agriculture-bio-trois-ans-apres-avoir-repris-la-ferme-je-ne-me-verse-pas-de-salaire.html

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Rivoire

J'observe que les produits bio font l'objet d'une hausse des prix manifestement exagérée en grande surface en ce moment.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Tom Tom et Nana

A quand une pétition européenne en faveur de l'agriculture bio, cher Greenpeace ? qu'est-ce qu'on attend ? Vous êtes présent dans tous les pays européens, non ? pourquoi pas une synergie à un niveau européen ?

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE
Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.