Quand les lobbies de la viande influencent les repas de nos enfants

Agriculture

Deux fois trop de viande à la cantine

Je signe la pétition

Quand les lobbies de la viande influencent les repas de nos enfants

Au moins deux fois trop ! Aujourd’hui, viande et produits laitiers sont servis dans les cantines scolaires dans des proportions démesurées par rapport aux recommandations nutritionnelles de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES). Une aberration dangereuse pour la santé des enfants (surpoids, obésité), mais aussi dévastatrice pour la planète. A lui seul, l’élevage industriel est responsable de 14,5 % des émissions de gaz à effet de serre au niveau mondial.

 

Pourquoi ce décalage ? Les lobbies (comme les syndicats professionnels de la viande) font tout pour perpétuer ce mythe selon lequel nous devons manger de la viande tous les jours. Ils interviennent partout : dans les politiques publiques où ils noyautent les instances de décision, auprès des maires, et jusque dans les écoles, où ils entrent dans les classes et les cantines pour persuader les enfants des vertus miraculeuses de la viande.

 

Vous souhaitez en finir avec cette aberration dans les cantines ? En agissant à l'échelle locale, vous pouvez faire la différence. Certaines villes (comme Lille, Grenoble ou encore Mouans-Sartoux) ont déjà fait le choix d’introduire deux menus sans viande ni poisson par semaine, parce qu’elles sont conscientes des impacts sur la santé et la planète de la surconsommation de viande.

 

Vous aussi, mobilisez-vous à l'échelle locale pour l'introduction de plus de menus végétariens et plus de bio dans les cantines scolaires et universitaires. Rejoignez le mouvement Cantine Verte.

Je rejoins le mouvement

Nos demandes

Introduire deux repas végétariens par semaine à horizon 2020

Il est urgent de favoriser la consommation de protéines végétales, par rapport aux protéines d’origine animale. Lentilles, pois chiches, soja, etc. sont d’excellentes alternatives, bonnes pour la santé des enfants et goûteuses. Mais il faut savoir les cuisiner et former le personnel de cantine en ce sens.

Augmenter la part du bio dans toute la restauration scolaire

De manière globale, c’est la qualité des repas servis à la cantine qui doit être améliorée : en favorisant le local et le bio, pour garantir une alimentation sans pesticides, sans OGM, sans additifs chimiques. De plus, la viande coûte cher. En consommer moins permet de dégager du budget pour acheter des produits de meilleure qualité : il s’agit tout simplement de consommer moins, mais mieux ! Pour le bien-être de tous et de la planète.

Interdire la présence des lobbies dans les écoles

Distribution de kits pédagogiques, animation dans les classes... Les lobbies de la viande et des produits laitiers, qui représentent des intérêts privés, ne doivent tout simplement pas intervenir dans les écoles.

Limiter l’influence des lobbies dans les instances de décisions

Greenpeace demande aujourd’hui au gouvernement Macron de reprendre le contrôle de ce qui se passe dans l’assiette de nos enfants. Les professionnels de l’élevage ne doivent plus influencer ce qu’ils mangent à la cantine.

Nos actualités
tout afficher
Trop de viande à la cantine : vous pouvez agir !

Faites pression sur votre maire en rejoignant le mouvement Cantine Verte

Je rejoins le mouvement