Depuis plusieurs mois, l’équipe Agriculture de Greenpeace France mène l’en

Agriculture

Comment les lobbies de la viande nous manipulent

Je réagis

Depuis plusieurs mois, l’équipe Agriculture de Greenpeace France mène l’enquête sur les lobbies de la viande. Nous avons voulu mieux comprendre, décortiquer et prouver l’influence des représentants des filières de viandes dans nos vies. Nous avons trouvé et mis en commun de nombreux éléments édifiants que nous présentons dans un rapport édifiant. Et les preuves sont là : les lobbies de la viande s’infiltrent partout, en douce, pour nous pousser à consommer toujours plus de viande, sans nécessairement distinguer les viandes industrielles des viandes écologiques.

Lobbies de la viande : découvrez notre enquête.

Chez Greenpeace, nous sommes pour un élevage paysan, qui crée des emplois et préserve les écosystèmes, le climat et notre santé. Nous soutenons les agriculteurs et agricultrices et leur travail qui contribuent à nourrir la population et à maintenir certains équilibres écologiques. Si les interprofessions de la viande font la promotion de la consommation de viande française, en arguant que cette dernière est par définition durable, ils visent en réalité à nous faire croire que les élevages industriels n’existent pas en France, et cherchent ainsi à empêcher la baisse de la consommation de viande nécessaire pour répondre à l’urgence climatique. C’est ce sur quoi nous avons enquêté. 

Informons-nous et organisons-nous face aux lobbies de la viande.

Le rôle de Greenpeace est d’investiguer, d’alerter, mais aussi d’agir et de vous donner les clés pour agir vous-même : alors, au-delà de la récolte d’informations essentielles, de chiffres et de preuves édifiantes, nous avons constitué une page pour vous permettre de repérer les lobbies de la viande, et de savoir comment leur faire face dans votre quotidien. Sur cette page, nous retraçons la présence des lobbies dans les écoles, chez le médecin, sur les réseaux sociaux, à la télévision, etc.

Lobbies de la viande dans les écoles : témoignages.

Dans le cadre de cette enquête, nous avons rencontré des parents ou encore des professeurs qui ont fait l’expérience de rencontrer ces lobbies au sein de l’école. Nous avons filmé deux de ces témoignages qui racontent précisément comment ces lobbies rentrent dans les  écoles publiques, proposent des kits pédagogiques ou encore des sorties scolaires clefs en mains, pratiques pour les professeurs en manque de moyens et attractifs pour les enfants. Ces outils donnent une vision enjolivée de l’élevage et nient la réalité des élevages industriels

_________

Chez Greenpeace France, nous sommes persuadés que nous pouvons faire face aux lobbies de la viande et soutenir l’élevage paysan. Il est nécessaire de le faire pour faire face au réchauffement climatique, protéger la nature et la biodiversité, ainsi que notre santé.

Commentaires (10)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Éric D

Pas un mot sur le fait qu'on peut vivre sans consommer des produits d'origine animale, pire qu'on vit mieux et plus longtemps, pas un mot sur le fait que le PNNS est le seul organisme qui soutient que le vegetalisme crée des carences alors que les instituts équivalents des autres pays disent qu'on peut vivre sans consommer de produits d'origine animale de la grossesse jusqu'à la vieillesse sans problème (le PNNS préconise de manger 5 fruits et légumes par jour et non 5 morceaux de viande, bizarre non ?) et bien entendu, on ne parle pas du fait que les animaux non-humains sont nos voisins sur terre, qui ressentent la douleur, le stress, l'enfermement, la peur tout comme nous. Il va bien falloir se regarder en face un jour et se poser la question si on est contre l'esclavage, l'injustice ou c'est seulement quand il s'agit de notre espèce et de nos privilèges menacés.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Rudy Patard

Bonjour, Il manque en lien avec ce rapport, des recommandations alimentaires sourcées pour dépasser la prescription carnée caractéristique de l'activité de ces lobbies. À la lecture des PNNS successifs, qui réclament quotidiennement plusieurs produits animaux (PNNS4 2019-2023: poissons "2 fois par semaine", "2 produits laitiers (lait,yaourts, fromage blanc) par jour", viandes : "Privilégier la volaille, et limiter les autres viandes à 500g par semaine", la charcuterie "Limiter la charcuterie à 150g, par semaine") il est difficile au sein de la communauté éducative de produire auprès des élèves une communication claire et sourcée. (RQ: à noter l'évolution relativement au PNNS3 2011-2015 "1 à 2 fois par jour viandes, poissons ou œufs" "3 produits laitiers par jour" "55 ans et + : 3 à 4 par jour") Cdlt Rudy

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Frédéric Mesguich

Merci pour cette enquête. C'est hallucinant que des lobbies économiques puissent aller jusque dans les écoles, malgré que leur message nuise à l'environnement et à la santé de la population ! Il y a aussi une large portion idéologique, avec l'invisibilisation des victimes de la viande (les élevages où les animaux ne sont jamais tués, vous connaissez ? Les Jolipré oui !) et l'énorme mensonge selon lequel on aurait pas le choix de participer au massacre, puisque la viande serait nécessaire.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE