Derrière les barbelés, ce sont au total plus d’1 million de m³ de déchets

Nucléaire

Déchets nucléaires : la réalité en images

J'agis !

Alors que le débat public sur les déchets nucléaires se termine, nous dévoilons des images montrant très concrètement la réalité des déchets nucléaires qui s’accumulent aux quatre coins de France. Cette réalité que l’industrie électro-nucléaire n’assume toujours pas.

Derrière les barbelés, ce sont au total plus d’1 million de m³ de déchets radioactifs issus de l’industrie électro-nucléaire qui s’entassent en France, de Narbonne à La Hague, de Bessines à Marcoule, en passant par la gare de Valognes… Ces déchets sont entreposés dans des bassins, sous des hangars, sous des buttes ou à ciel ouvert, sur des sites vulnérables, comme l’illustrent les images de la vidéo que nous publions, tournées à l’aide de drones.

Voir la vidéo Déchets nucléaires : la réalité en images drones

Cette réalité des déchets radioactifs, l’industrie nucléaire tente de la minimiser en entretenant le mythe selon lequel tout serait sous contrôle, d’un bout à l’autre de la filière. Dans les faits, on ne sait toujours pas quoi faire de ces déchets, qui sont beaucoup plus nombreux que ceux officiellement répertoriés selon notre rapport « À quel prix ? Les coût cachés des déchets nucléaires ».

Le débat public sur les déchets nucléaires, débuté le 17 avril et qui s’achève le 25 septembre, aura permis d’aborder de nombreux sujets : les problèmes des transports radioactifs qui sillonnent le territoire, la politique absurde du retraitement du combustible usé, la fausse solution de Cigéo, la saturation des sites d’entreposage, les rejets radioactifs en mer… Nos militants et militantes se sont mobilisé·es aux quatre coins de France pour participer activement aux débats et faire entendre d’autres voix que celle de l’industrie nucléaire. Le débat s’achève, mais la réalité de la crise des déchets nucléaires continue et les images que nous montrons aujourd’hui en sont une nouvelle preuve.





Commentaires (17)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

katanuk

c'est quoi un filtre "Walking dead " on trouve ça ou???????

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

julien 02

c'est beau ce qu'on arrive a faire dire a des images avec un filtre "walking dead". pour ceux que ça intéresse y a le "reveilleur" sur youtube qui s'efforce d'avoir une vision objective et argumentée du "probleme" nucleaire ,des ces dechets ,de la radioactivité ,ce genre de truc... ça pourrait remettre un peu de perspective dans ce débat délicat.

1 réponse

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

VinceS10

La culture de la peur sans argument de dangerosité ! Bravo Greenpeace France, c'est du grand n'importe quoi ! la plupart de ces images (si ce n'est la totalité) montrent des situations, normales, prévues, sous contrôle, sans le moindre danger. Il y est même montré des images d'un centre de stockage où les déchets radioactifs sont enfermés dans des blocs de béton dans la configuration finale, où on ne risque ABSOLUMENT RIEN ! Même les visiteurs circulent à côté de ces ouvrages de stockage lors des journées portes ouvertes ! Les contrôles radiologiques dans ce cas sont effectués avant les portes ouvertes et ne montrent aucune contre indication à passer à côté ! Que vous soyez contre les activités nucléaires c'est une chose, et on ne peut respecter ce positionnement que si vous êtes honnêtes, et présentez une information vraie et non biaisée. Mais force est de constater qu'il doit y avoir lacune technique, et un certain manque d'arguments pour en arriver à déblatérer de tels mensonges pour cultiver la peur ! L'ignorance est un superbe terreau, et la peur un engrais efficace ! Pour vous renseigner sur la gestion des déchets radioactifs, allez donc voir sur les sites de Autorité de sûreté nucléaire (ASN) et Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra)

2 réponses

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.

Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES