Sanitaire, social, environnemental… Nos choix de consommation individuels ont

Agriculture - Forêts

Consommation et déforestation : vous pensez pouvoir faire les bons choix ?

Sanitaire, social, environnemental… Nos choix de consommation individuels ont des impacts multiples. Cette prise de conscience se propage largement au sein de la population française, en atteste le développement de multiples labels alimentaires et le succès des applications de scan de produits comme Yuka ou MyLabel qui attirent des millions de personnes. Malgré cette abondance d’informations, un des impacts de notre consommation est très difficile à réduire à néant : l’Empreinte Forêt.

L’Empreinte Forêt, qu’est-ce que c’est ?

Nos choix de consommation sont en effet lourds de conséquences sur les forêts du monde entier. Pour concrétiser cet impact, l’association Envol Vert a mis au point la méthodologie de l’Empreinte Forêt qui permet de mesurer la surface d’écosystèmes forestiers (forêts, mangroves, savanes, etc.) nécessaire pour subvenir aux besoins moyens d’une personne vivant en France. L’association a ainsi calculé qu’en moyenne, un·e Français·e aurait besoin de 352 m2 de forêt pour subvenir à sa consommation durant l’ensemble de sa vie. Pour découvrir votre Empreinte Forêt, vous pouvez faire le test d’Envol Vert disponible ici.

La surconsommation de viande, facteur majeur de déforestation

L’un des éléments qui pèse le plus lourd dans l’empreinte forêt des Français·es est le soja nécessaire à l’alimentation animale. La viande et les produits laitiers industriels sont en effet un véritable désastre : pour les produire, la France importe du soja sud-américain dont la culture dévaste des écosystèmes comme le Cerrado, l’Amazonie ou encore le Gran Chaco. Ce soja sert à nourrir des animaux entassés dans des conditions déplorables au sein d’élevages industriels à l’impact sanitaire et environnemental catastrophique. Pour réduire l’empreinte forêt des Français·es, il est donc nécessaire que la consommation de viande moyenne diminue et que la viande industrielle soit bannie de nos assiettes.

C’est pour dénoncer ce système alimentaire absurde que près de 30 groupes locaux de Greenpeace se sont mobilisés cet été. Si vous souhaitez participer à leurs actions, vous pouvez consulter notre carte des groupes locaux et contacter celui qui se trouve le plus proche de chez vous !

Cependant, s’il est possible de diminuer son empreinte forêt en évitant la viande industrielle, il est impossible de la réduire à néant. La preuve en quelques exemples concrets.

La déforestation est partout

Vous avez adopté un régime végétarien et éliminé l’huile de palme de votre alimentation ? Bravo, vous avez entre autres réduit votre empreinte forêt ! Mais vous n’avez malheureusement pas éradiqué la déforestation de votre quotidien pour autant : les pneus de votre véhicule, motorisé ou non, sont peut-être faits à partir de caoutchouc naturel provenant d’hévéas dont la plantation été réalisée sur les terres dévastées d’écosystèmes à la valeur inestimable. Si vous disposez d’une voiture, lors de vos pleins de carburant, vous êtes susceptible d’utiliser des agrocarburants dont l’huile de palme importée est un composant majeur et destructeur… Vous êtes accro au chocolat et vous avez du mal à dire non aux desserts chocolatés ? Dommage, le cacao est une cause majeure de déforestation et il est tout à fait possible que vous ayez déjà consommé du chocolat dont la production a contribué à la déforestation.

De la ramette de papier que nous achetons au bois utilisé pour fabriquer nos meubles, la liste d’exemples pourrait s’étendre longuement. Le consommateur et la consommatrice plein·es de bonnes intentions ne doivent pas culpabiliser pour autant : aujourd’hui, la déforestation est omniprésente dans les rayons et il est extrêmement complexe, voire impossible, de toujours faire les bons choix de consommation.

L’action étatique est essentielle

Pour éradiquer la déforestation dans notre quotidien, une réponse politique s’impose donc. Mais pour le moment, le gouvernement préfère communiquer et employer la langue de bois plutôt que d’agir concrètement contre la déforestation importée. Il persiste dans son refus de contraindre légalement les entreprises à éradiquer la déforestation de leurs chaînes de production. Résultat : les entreprises prennent de maigres engagements en matière de lutte contre la déforestation… qu’elles reconnaissent être incapables de tenir.

Or le temps presse. Les forêts sont plus que jamais menacées, détruites par des industriels à l’avidité ravageuse. Le réchauffement climatique s’accélère alors que nous détruisons nos remparts contre celui-ci. Le gouvernement doit purement et simplement interdire l’arrivée sur notre territoire de produits ayant contribué à la déforestation. Le laxisme du gouvernement d’Emmanuel Macron face à cette situation le rend complice de l’écocide en cours en Amazonie et ailleurs. Votre action à nos côtés est nécessaire ! Vous pouvez ainsi :

  • Signer notre pétition pour la fin de la déforestation importée ✍️
  • Rejoindre notre canal Telegram dédié à la déforestation pour suivre toute l’actualité de notre campagne sur le sujet 📱 Besoin d’aide pour le rejoindre ? On vous explique ici.
  • Interpeller le gouvernement sur les réseaux sociaux, par email et au téléphone grâce à cette page web.
  • Réduire votre consommation de viande et de produits laitiers en optant pour des aliments produits de manière écologique. Si vous souhaitez en savoir plus sur les éco-gestes, vous pouvez d’ailleurs vous abonner à notre newsletter “Mardis verts” dans laquelle nous vous donnerons de nombreux conseils pour rendre votre quotidien plus… vert 😉
  • Nous soutenir financièrement grâce à un don, car ce sont les dons de personnes comme vous qui nous permettent de construire et de tenir de telles campagnes sur le long terme ✌️
Commentaires (2)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Diane

Osez dire qu'il faudrait arrêter totalement de consommer des produits animaux, il y a beaucoup trop de retenue sur vos propos tant pour les enjeux terrestres que marins.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Deschamps

La forêt est vital pour le climat. La planète ce rechauffe à vitesse grand V comme la montré le dernier rapport du GIEC. Protégeons nos forêts pour l'humanité

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE