Notre organisation vient de traverser un demi-siècle de mobilisations et de campagnes portées par nos valeurs de non-violence, d’indépendance politique et financière, mais aussi 50 ans de victoires et d’espoir. Nous gardons la conviction qu’il est possible de relever les défis considérables posés à l’humanité si la défense de l’environnement, la justice et la paix deviennent les combats du plus grand nombre. La preuve en histoire :

1971 – 2021 : 50 ans d’engagements

Notre organisation vient de traverser un demi-siècle de mobilisations et de campagnes portées par nos valeurs de non-violence, d’indépendance politique et financière, mais aussi 50 ans de victoires et d’espoir. Nous gardons la conviction qu’il est possible de relever les défis considérables posés à l’humanité si la défense de l’environnement, la justice et la paix deviennent les combats du plus grand nombre. La preuve en histoire :

1971 : la première action d’interposition non-violente de Greenpeace

Qui aurait pu imaginer, en 1971, que l’engagement écologiste et pacifiste d’une poignée de militant·es convaincu·es allait aboutir à la création d’une organisation aujourd’hui présente et reconnue aux quatre coins du monde ? Le 15 septembre 1971, 12 militants nord-américains, pacifistes et écologistes, embarquent à bord du Phyllis Cormack pour protester contre les essais nucléaires américains sur l’île d’Amchitka, en Alaska. Bien qu’ils ne soient jamais arrivés à destination, leur action fut massivement soutenue dans le monde entier et obligea les États-Unis à reporter l’essai prévu puis à renoncer définitivement à leurs tests à Amchitka. Greenpeace et sa méthode singulière étaient nées : des actions d’interposition non-violentes et médiatisées, pour obliger la cible à réagir.

Équipage de Greenpeace - Amchitka : 1971

L’équipage du Phyllis Cormack, lors du tout premier voyage de Greenpeace, qui a quitté Vancouver le 15 septembre 1971. Crédit : © Robert Keziere

Cinquante ans de non-violence, en toute indépendance politique et financière

Être libre de parole et d’action, en tous lieux et en toutes circonstances : c’est ce que nous permet depuis cinquante ans les dons de nos millions d’adhérentes et adhérents, car nous refusons toute subvention publique ou financements d’entreprise. Grâce à cette indépendance financière, nous interpellons et dénonçons librement tout acteur (Etats, pouvoirs politiques, entreprises…) à l’origine d’une injustice ou d’une menace pour nos écosystèmes, la biodiversité et les populations. Si les fronts de mobilisation sont nombreux, notre détermination n’a jamais faibli. Grâce à nos actions non-violentes et au courage de nos activistes, nous obligeons nos adversaires à agir, sans jamais menacer ou atteindre l’intégrité de qui que ce soit. Nos victoires en sont d’autant plus belles : elles sont nombreuses, mais citons ici la fin de la chasse commerciale à la baleine en 1982, l’étiquetage obligatoire des OGM en 2003, l’abandon du forage en Arctique par Shell en 2015 ou encore la condamnation de l’État français pour inaction climatique dans l’Affaire du Siècle cette année.

2021 : l’environnement et le climat, enjeux mondiaux enfin reconnus

Les pionniers de Greenpeace avaient vu juste : la défense de l’environnement est désormais l’un des enjeux prioritaires pour les populations. Nous pouvons regarder avec fierté le chemin parcouru, même si en France l’aventure a été tumultueuse : l’attentat du Rainbow Warrior et le décès de Fernando Pereira ont marqué pendant de longues années nos relations avec le gouvernement français. Notre vigilance reste entière à l’égard du pays hôte de l’Accord de Paris pour le climat : la France a l’obligation de faire mieux. L’avenir de l’humanité est en jeu, et les populations les plus menacées comptent sur la solidarité des pays les plus riches. Greenpeace n’est pas seule pour porter ce combat. Il y a évidemment nos dizaines de millions de soutiens dans le monde, mais aussi de nombreuses organisations au sein du monde associatif, syndical, ou dans des collectifs, avec qui nous collaborons étroitement. Les nouvelles générations du “mouvement climat” sont précieuses à l’heure où le dernier rapport du GIEC sonne comme un ultime cri d’alarme. Nous avons besoin d’être toujours plus nombreux et nombreuses à exiger des gouvernements des mesures à la hauteur des enjeux environnementaux, au bénéfice de toutes et tous. 

 

Greenpeace co-organise une Marche climat à Paris en 2018

Plus de 100 000 personnes manifestent en France, pour exiger des mesures à la hauteur de l’urgence climatique. Crédit : © Jérémie Jung / SIGNATURES / Greenpeace

Nous poursuivons notre combat, avec passion et détermination, pour les générations futures

Nous continuons à nous battre parce qu’un monde meilleur est possible : nous le savons dans nos cœurs, nos rêves et notre imagination. Nous savons que les solutions aux problèmes du monde sont à la fois à portée de main et entre nos mains. Nous savons que dans la crise sanitaire du Covid-19 que traverse le monde, l’espoir est un acte de courage. Or “les grands changements semblent impossibles au début et inévitables à la fin”. C’est ce qu’affirmait l’un des fondateurs de Greenpeace, Bob Hunter. Les nombreuses victoires que nous avons remportées en sont la preuve. Cette conviction continuera de nous porter longtemps encore : nous préférons l’optimisme de l’action au pessimisme de la pensée, et nous continuons nos combats avec passion et détermination, pour les générations futures.

En savoir plus :

 

CREDIT : © Greenpeace / Rex Weyler




Commentaires (4)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Paulmier

Merci pour votre bel engagement efficace et plein d'énergie. Il y a tellement de choses à faire... à préserver... je pense à la vie sauvage... règne animal et végétal confondus... MERCI

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Le Boucher Billard Andréz

Merci pour tout ce que vous faites,je ne peux vous faire une aide financière très petite actuellement,mais sous peux je ferais mieux

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

MOKHTAR

NOUS SOUHAITONS QUE VOTRE ORGANISATION INTERVIENNE SUR LES RÈGLES INJUSTES D'IMPOSITION DU VACCIN CONTRE LE COVID 19 ET DU PASSEPORT VACCINAL. MERCI POUR VOS EFFORTS EN FAVEUR DE L HUMANITÉ

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE