[caption id="attachment_19919" align="aligncenter" width="780"][img class="wp-im

Climat

Stop aux forages pétroliers en Arctique !

Greenpeace travaille depuis des années à protéger l’Arctique de l’avidité des multinationales pétrolières qui aggravent le changement climatique. Pétitions, actions en mer, soutien aux communautés inuits, les terrains de mobilisation sont nombreux et s’élargissent aujourd’hui au champ juridique. C’est le cas de la plainte en cours contre la décision du gouvernement norvégien d’autoriser de nouveaux forages pétroliers en mer de Barents.

Les militants de Greenpeace manifestent, avec l’actrice Lucy Lawless, contre les forages de la compagnie norvégienne Statoil en mer de Barents. Juillet 2017. © Will Rose / Greenpeace

La Norvège, une politique paradoxale en termes de lutte contre le changement climatique

Le pays est depuis longtemps un enjeu important de notre campagne pour protéger l’Arctique. Alors que la protection de l’environnement est inscrite dans la constitution norvégienne et que son fonds souverain se désengage des investissements dans le charbon, le gouvernement ne cesse d’autoriser de nouveaux forages à haut risque dans l’Arctique. Greenpeace a mené une action pacifique jeudi dernier en mer de Barents pour dénoncer les activités de la compagnie publique norvégienne Statoil.

 

Les activistes s’approchent de la plateforme pétrolière. Ils ont ainsi interrompu les activités de forage de la plateforme pétrolière, jusqu’à ce que les garde-côtes interviennent et n’arraisonnent l’Arctic Sunrise.
Août 2017 © Nick Cobbing / Greenpeace

Les autorités ont arraisonné l’Arctic Sunrise et arrêté les 35 personnes qui se trouvaient à son bord. Le bateau a été remorqué vers la côte. Truls Gulowsen de Greenpeace Norvège a dénoncé cet acte illégal et disproportionné : « Les protestations en mer sont un droit internationalement reconnu qui se fonde sur la liberté de naviguer. Nous protestons contre les forages pétroliers dans l’Arctique, une région dans laquelle notre droit de manifester est protégé par le droit international. » Si les militants ont été relâchés au bout de quelques jours, cette action n’est qu’une étape dans le cadre d’une campagne pour dénoncer les licences d’exploitation pétrolière et gazière qu’octroie le gouvernement norvégien, en contradiction totale avec l’Accord de Paris et l’obligation inscrite dans la Constitution norvégienne de protéger les générations futures.

Les militants ont apporté aux personnel de la plateforme un globe comportant des messages de personnes du monde entier qui demandent la protection de l’Arctique. Août 2017. © Nick Cobbing / Greenpeace

Une plainte inédite

Cette protestation pacifique n’est que la partie la plus visible du combat pour la préservation de l’Arctique. C’est sans doute dans un tribunal d’Oslo que se décidera si Statoil peut extraire du pétrole dans cette région fragile. Greenpeace Nordic et l’organisation de jeunesse Nature & Youth ont porté plainte contre le gouvernement norvégien, qui contrevient à sa propre Constitution qui précise que chaque personne a droit à un environnement et un climat sains. La manne pétrolière et gazière est en outre de plus en plus contestée par l’opinion publique norvégienne. Rappelons que pour que le réchauffement climatique se maintienne sous la barre des 1,5°C par rapport à l’ère préindustrielle, il faut empêcher de brûler les réserves de combustibles fossiles et les laisser dans le sol. Il y a donc urgence à agir, comme l’a rappelé récemment le climatologue Jean Jouzel alors que les engagements pris dans le cadre de l’Accord de Paris sont loin d’être à la hauteur des enjeux actuels.

Des représentants de la communauté de Clyde River à bord de l’Arctic Sunrise de Greenpeace, août 2016. © Greenpeace

Au Canada, la communauté de Clyde River obtient gain de cause

Dans le cadre de la campagne pour protéger l’Arctique, une bonne nouvelle est arrivée au cœur de l’été : la Cour suprême du Canada a donné raison à la communauté inuite de Clyde River qui, depuis trois ans, se battait pour protéger ses droits et a ainsi obtenu l’annulation des essais sismiques dans les eaux de l’Arctique. Les magistrats de la Cour ont affirmé que l’obligation légale de consulter convenablement la communauté avant de lancer le projet n’a pas été respectée. Ce projet d’exploration pétrolière, qui aurait été réalisé à coups de canon à air comprimé, aurait menacé baleines boréales, narvals, phoques et morses, c’est-à-dire la vie marine dont dépendent les habitants de Clyde River.

Les mobilisations restent nombreuses, de la Norvège à la Russie en passant par le Canada, pour défendre l’Arctique et les droits des populations autochtones.

Rejoignez les plus de 350 000 personnes qui seront à nos côtés devant la justice norvégienne pour dénoncer  le pillage de l’Arctique :

  Signez la pétition





(Crédits photographiques : © Nick Cobbing / Greenpeace)
Commentaires (3)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Murielle

BRAVO, vous avez une image très claire du réchauffement climatique et je vous félicite. J'en ai pris conscience également, c'est pour cette raison que j'évite d'utiliser ma voiture. Merci à vous, de sensibiliser les sceptiques à ce véritable problème de société

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

francois

la compagnie norvégienne STATOIL vient (28 août) de dire que ce forage (dont ce billet parle ici) a été décevant, ne mettant en évidence qu'une "petite poche de gaz". Le puit foré par la plateforme Songa Enabler va maintenant être définitivement fermé. Et la plateforme pétrolière va aller faire un trou ailleurs, mais toujours en Mer de Barents .... grrrrrr !

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

rouxin hervé

pour la planète et tout ce qui vit dessus et pour l'Univers...merci

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE
Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.