Afin d'obtenir des engagements pour réduire la pollution de l'air en ville, les

#OnVeutRespirer s’invite au meeting de Jean-Louis Louvel

Afin d’obtenir des engagements pour réduire la pollution de l’air en ville, les candidats à la mairie de Rouen ont été interpelés en janvier par le groupe local de Greenpeace Rouen dans le cadre de la campagne #OnVeutRespirer (détails ici). Dans la continuité de cette campagne, 5 militant-e-s du groupe local se sont invités ce mardi 4 février au meeting de Jean-Louis Louvel (soutenu par LR, LREM, le MoDem et Agir) à la Halle aux Toiles de Rouen.

Objectif de notre présence: mettre la pression sur ce candidat, qui continue notamment de soutenir le coûteux projet d’autoroute A133-134, et ses conséquences en termes de pollution et de dégradation de l’environnement. Sa liste « Rouen Autrement » projette également la création d’un parking sous-terrain au Boulingrin, ce qui aurait pour conséquence d’augmenter encore la présence des voitures dans ce quartier déjà très impacté par la circulation automobile (détails ici).
Dans le respect des valeurs de non-violence de Greenpeace, les militant-e-s ont posé pacifiquement dans la salle de meeting, puis à l’entrée après s’être fait évacuer en même temps que des Gilets Jaunes qui étaient également présents. La cohue n’aura pas permis à notre référent de campagne Transport d’engager le débat, mais le message aura été passé au travers des T-shirts #OnVeutRespirer et des banderoles « Voitures ou climat: vous roulez pour quoi », « Diesel ou santé, faites un choix ».

Merci aux militant-e-s pour leur présence et leur calme dans cette agitation!