A l'approche des élections municipales, la campagne #OnVeutRespirer se poursu

#OnVeutRespirer: les candidats appelés à s’exprimer

A l’approche des élections municipales, la campagne #OnVeutRespirer se poursuit partout en France. L’objectif: obtenir des engagements de la part des candidats concernant les problématiques liées à la pollution de l’air en ville.
Menée localement par nos deux référents « Transport » au Groupe Local de Greenpeace Rouen, la campagne #OnVeutRespirer a débuté mi-décembre avec une série de collages et de pochoirs à Rouen pour attirer l’attention sur ces questions (détails ici). Depuis, des courriers ont été adressés à tous les candidats à la mairie de Rouen, faisant part des attentes et propositions de Greenpeace et de plusieurs associations locales (SABINE, Effet de Serre toi-même, Extinction Rébellion…). Celles-ci portent notamment sur la sortie progressive des véhicules polluants en ville (diesel puis essence), la régulation de la place des SUV, l’abandon du projet de contournement Est, et bien sûr le développement des alternatives à la voiture individuelle ainsi que l’accompagnement (notamment financier) des ménages pour réussir cette transition.
Plusieurs candidats ont d’ores et déjà répondu à l’appel qui leur est fait dans ce courrier, afin de nous communiquer leur positionnement sur ces questions. Nos référents « Transport » les rencontreront dans les semaines qui viennent et leurs engagements seront rendus publics. De nouvelles actions d’affichage sont également prévues pour maintenir la question de la qualité de l’air dans l’actualité de la campagne.

Nos actualités

toutes nos actualités