Ces derniers jours, vous avez peut-être aperçu à Lyon des tags à la craie po

Climat

De l’air !

Ces derniers jours, vous avez peut-être aperçu à Lyon des tags à la craie portant les messages « On veut respirer » et « De l’air », ainsi qu’un lion qui étouffe, symbole d’une métropole au bord de l’asphyxie. Vous vous êtes sans doute demandé quelle était cette bande de délinquants qui dégradaient l’espace public avec des messages aussi percutants et actuels.

Hé bien c’est nous ! Greenpeace Lyon a réalisé plusieurs actions de « pochoir anti-pollution » avec un spray à la craie (une peinture écologique qui part facilement à l’eau), au cours des mois de janvier et février, ainsi que sur le trajet de la 5° Marche pour le Climat Lyonnaise., pour donner de la visibilité à sa campagne sur la pollution atmosphérique, « De l’air ».

Le constat est simple : en France, ce sont les transports qui sont la première d’émission de gaz à effet de serre (28.5 % en 2014). Outre le climat, c’est aussi la santé de la population qui est en jeu : les transports contribuent fortement à la pollution de l’air qui cause, chaque année, 48 000 décès prématurés. De part leur concentration, les villes sont particulièrement affectées par la pollution de l’air.

La voie à suivre est claire : pour permettre à chacun de profiter de la ville et satisfaire le désir de mouvement de chacun, nous devons retirer progressivement de la circulation tous les véhicules alimentés avec des énergies fossiles et les remplacer par des systèmes de ransports urbains plus durables : des transports en commun plus nombreux et performants, des aménagements facilitant la marche à pied et l’usage du vélo.

Pour cela, nous avons entre autres lancé une pétition, que vous pouvez signer :

 

Pour un avenir plus vert, plus propre !





Vous voulez nous aider à lutter contre le réchauffement climatique ?

Aidez Greenpeace à trouver des solutions pour lutter contre le réchauffement climatique en faisant un don !