Piscines en carton = accident nucléaire [img data-size="article" data-imgid="2

Nucléaire

Risques nucléaires : les militants de Greenpeace demandent à EDF d’agir

Je signe la pétition

Samedi dernier, les militant-e-s des groupes locaux de Greenpeace se sont mobilisé-e-s dans 21 villes de France pour dénoncer les failles de sécurité dans les centrales nucléaires d’EDF, en particulier la vulnérabilité des piscines d’entreposage du combustible nucléaire usé, très mal protégées.

Piscines en carton = accident nucléaire

Equipé-e-s d’une piscine en carton, symbolisant la vulnérabilité des véritables piscines des centrales d’EDF, nos militant-e-s se sont rendu-e-s en centre-ville pour sensibiliser le plus grand nombre au danger que représentent les 58 réacteurs nucléaires présents en France et leurs piscines et mobiliser de nouveaux soutiens dans cette lutte contre la mise en danger des populations par le nucléaire.

Rappelons que ces piscines sont situées à côté des réacteurs nucléaires et qu’elles reçoivent le combustible usé, qui a servi à produire de l’énergie. Comme l’indique le rapport confidentiel sur la sécurité des installations nucléaires françaises et belges remis aux autorités par Greenpeace le 10 octobre 2017, ces piscines peuvent être visées par des actes de malveillance. EDF doit protéger ces piscines en les bunkerisant.

Les risques nucléaires inquiètent les français

La plupart des personnes rencontrées par nos militants se sont montrées assez inquiètes du niveau de protection des populations face aux risques nucléaires. Un constat qui fait écho au baromètre IRSN 2017, qui montre une baisse de la confiance de la population envers les acteurs du nucléaire, EDF en tête.

Ces préoccupations légitimes des citoyens français nous encouragent à mettre les bouchées doubles pour obtenir le plus rapidement possible cette bunkerisation des piscines nucléaires.

Que ce soit dans la rue ou sur internet, nous sommes nombreux à nous mobiliser pour dénoncer les risques nucléaires. Ces risques augmentent : il est temps d’en tenir compte. Les populations doivent être mieux protégées. Vous aussi, demandez à EDF d’agir et d’investir dans des énergies sûres et propres qui sont plus que jamais bon marché.

Nous adressons un grand bravo aux plus de 250 militant-e-s qui ont participé à la préparation et à l’organisation de ces activités aux quatre coins de la France ! Nous saluons également leur courage : celui d’oser parler à voix haute d’un sujet grave et d’informer le plus grand nombre sur un risque qui nous concerne tous. Nous devons refuser la mise en danger des populations par EDF, ses 19 centrales nucléaires, ses 58 réacteurs et ses 58 piscines d’entreposage du combustible nucléaire usé très mal protégées. N’attendons plus pour tourner la page du nucléaire.





Commentaires (1)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

MEl

Je suis complètement d’accord Il faudrais plus de protection de toues sa ccesr inaccepable Par chez nous il as la centrale de Chinon qui avait souci de réacteur Sa craint !!!!!

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE
Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.