Les résultats d’un sondage CSA commandé par Greenpeace et effectué la premi

Climat

Régionales : 88% des habitants de la région Grand-Est favorables au solaire

Les résultats d’un sondage CSA commandé par Greenpeace et effectué la première semaine de novembre auprès de 1004 personnes de plus de 18 ans dans les régions Alsace, Champagne Ardennes et Lorraine sont sans équivoque : le développement des énergies renouvelables chez eux est plébiscité par les habitants, pour des raisons environnementales, sanitaires mais aussi économiques.

Développer en priorité le solaire et l’éolien, surtout pour les jeunes

Sur la moyenne de 83% des habitants de la région Grand-Est qui veulent plus de développement des énergies renouvelables dans leur région, les Alsaciens sont encore plus nombreux à exprimer ce souhait : 87% pensent qu’il faut davantage développer les énergies renouvelables dans la région, contre 82% pour les Lorrains et 77% pour les Champardennais. Signe d’une volonté de rattrapage de la part des Alsaciens, où les renouvelables sont moins développées qu’ailleurs dans la région.

Quand on demande aux habitants de la région Grand-Est quelles sont les deux sources d’énergie, parmi toutes les autres, y compris les non renouvelables, à développer en priorité dans la région, 48% répondent le solaire en premier, et 47% l’éolien. Enfin, parmi les 18-24 ans, 55% soutiennent ces deux types d’énergies, soulignant l’enthousiasme des jeunes générations pour ces énergies d’avenir. Au global, 88% des interrogés sont favorables à la construction d’une centrale solaire dans leur région.

86% pensent que les renouvelables auraient un impact positif pour l’économie de la région

Le développement des renouvelables aurait un impact positif non seulement pour l’environnement (89%), mais aussi pour la santé (87%) et pour l’économie de la région selon 86% des sondés. Au-delà de la perception positive, factuellement, de nombreux responsables locaux sur les territoires français ont témoigné auprès de Greenpeace des réelles de ces projets d’énergies renouvelables en termes d’emplois, de recettes fiscales et d’entraînement de l’économie locale.

Greenpeace propose le 1% solaire aux candidats aux régionales

La semaine dernière, Greenpeace présentait le potentiel solaire de la région, ainsi qu’un plan de développement du solaire, en consacrant 1% du budget de la région au développement de cette énergie, plan qui aurait des retombées économiques et sociales positives pour le territoire.

La loi de transition énergétique désigne en effet les régions comme chefs de file de cette transition. Il leur revient donc d’impulser un vrai plan de développement des énergies renouvelables.

Sondage consultable ici





Commentaires (0)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE
Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.