En publiant ce premier classement, Greenpeace France souhaite aider les consomma

Nucléaire

Votre fournisseur d’électricité est-il vraiment vert ?

Voir le classement

L’électricité a beau être invisible, cela n’empêche pas les fournisseurs aujourd’hui présents en France de proposer des offres de toutes les couleurs, dont une trentaine dites « vertes »… Il était donc temps de démêler le vrai (vert) du faux. C’est ce que fait Greenpeace France en lançant un classement des fournisseurs et un Guide de l’électricité verte.

En publiant ce premier classement, Greenpeace France souhaite aider les consommateurs et consommatrices à :

  • Repérer les fournisseurs d’électricité vraiment verts, qui produisent ou achètent de l’électricité à des producteurs d’énergies renouvelables et soutiennent activement le développement de ces énergies.
  • Tourner le dos aux fournisseurs qui achètent et produisent des énergies toxiques comme le charbon, les hydrocarbures et le nucléaire, ou investissent dans ces filières.

Pour établir ce classement, Greenpeace France a évalué au total 19 fournisseurs d’électricité (ceux qui ont été actifs toute l’année 2017) et a regardé de près l’électricité qu’ils produisent, celle qu’ils achètent ainsi que leur politique d’investissement. En tenant compte de ces critères, chaque fournisseur a été réparti dans l’une des quatre catégories suivantes : « Vraiment verts », « En bonne Voie », « À la traîne » et… « Vraiment mauvais ».

 

Le résultat de cette évaluation est présenté sur un site Web, le Guide de l’électricité verte. Y sont publiés l’intégralité du classement, une fiche pour chaque fournisseur détaillant son action en matière d’énergies renouvelables, fossiles et nucléaire, ainsi que des informations pratiques pour comprendre le marché de l’électricité verte en France et changer facilement de fournisseur pour soutenir réellement les énergies renouvelables.

De l’électricité nucléaire repeinte en vert

Première mauvaise nouvelle : les fournisseurs sont nombreux à acheter de l’électricité essentiellement nucléaire et à la repeindre en vert grâce au mécanisme des certificats de « garantie d’origine ». Cela s’apparente à du greenwashing… mais c’est tout à fait légal, au regard de la réglementation européenne. Pour le-la consommateur-rice, il est très difficile de savoir si son fournisseur achète de l’électricité d’origine nucléaire, fossile ou renouvelable – mis à part auprès des rares fournisseurs qui jouent volontairement la carte de la transparence. C’est tout l’objet de ce classement : remonter la source de l’électricité et mettre en lumière les vraies actions des fournisseurs en matière d’énergies renouvelables et non renouvelables.

Les géants de l’électricité freinent la transition énergétique

Deuxième mauvaise nouvelle : les plus gros fournisseurs d’électricité sur le marché français investissent l’essentiel de l’argent de leurs client-es dans le nucléaire et les énergies fossiles, et ralentissent la transition énergétique. C’est le cas d’EDF, par exemple, qui est en train de construire quatre fois plus de capacités nucléaires que renouvelables en Europe ; ou de Total (maison mère de Direct Energie et Total Spring) qui, en 2017, consacrait encore 94 % de ses investissements à l’exploration et l’exploitation de nouveaux gisements pétroliers et gaziers.

Des fournisseurs vraiment verts, ça existe !

Malgré cela, une très bonne nouvelle ressort aussi de ce classement des fournisseurs d’électricité : oui, il est aujourd’hui possible de choisir entre plusieurs fournisseurs vraiment verts ! Vous avez désormais le choix entre trois fournisseurs dont l’électricité est vraiment d’origine renouvelable, sans nucléaire ni énergie fossile. Opter pour l’un de ces fournisseurs permet de réduire drastiquement son empreinte écologique et de contribuer activement à la transition énergétique.

Changer de fournisseur d’électricité, c’est très simple

Enfin, autre excellente nouvelle : quitter son fournisseur pollueur pour un fournisseur vraiment vert n’a jamais été aussi facile. En quelques minutes désormais, vous pouvez changer de fournisseur d’électricité. Le nouveau fournisseur s’occupe de résilier votre abonnement avec l’ancien, le tout sans frais, sans coupure d’électricité… et sans gaz à effet de serre et déchets nucléaires !





Commentaires (12)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Maxime

Voilà !!! Merci et bravo de montrer ce genre de comparatif de fournisseur. Celles respectueuses de donner l’énergie propre sont à vocation de donner un avenir prometteur. A partager en MASSE.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Arturo

Bonjour, Dans tous les articles que je lis je n’en vois AUCUN qui parle de l’énergie électrique produite par le simple passage des voitures…….. Ingénieur à la retraite j'ai étudié un système innovant pouvant produire de l'air comprimé avec le passage, à vitesse réduite, des véhicules et une demande de brevet a été déposée à l'INPI par mes soins. Cet air comprimé, stocké dans un réservoir adéquat, (plus simple et plus économique que de stocker l’énergie électrique), est utilisé, ensuite, pour faire tourner un appareil à haute force centrifuge faisant tourner EN CONTINU, 24/24 heures, une génératrice de 10 Kw. (10 Kwh.) avec une commande manuelle ou une commande automatique, selon le choix de l'opérateur, contrairement à tous les «dos d’âne» producteurs d’électricité INSTANTANÉE présentés jusqu’à ce jour, (avec lesquels on voit des lampes s’allumer lors du passage du véhicule et ces mêmes lampes s’éteindre après son passage), qui tombent dans l’oubli général les unes après les autres……. Cette énergie, étant 100 % PROPRE et ne provoquant aucune nuisance que ce soit, ni aux véhicules ni à l’environnement, mon système peut donc être installé dans n'importe quel endroit, public ou privé, où la circulation des véhicules se fait à vitesse réduite, comme par exemple : - dans les péages autoroutiers - dans les entrées et sorties des parkings publics ou privés, etc. Mon étude comporte 32 dessins d'ensemble + 36 dessins de détail + la liste complète des fournitures mécaniques, pneumatiques et autres....... Si ce système vous intéresse je peux répondre à vos éventuelles questions. Cordialement

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

TristanK

La méthodologie derrière ce classement présente d'importants biais. L'un d'entre eux est l'opacité totale de l'établissement du classement selon les externalités environnementales non climatiques. Mais le plus inquiétant concerne la question climatique : il est par exemple notable que le gaz soit classé préférable au nucléaire en termes d'émissions de CO2. Ce classement apparaît donc idéologique plus que scientifique. Ces éléments sont très bien présentés ici : https://www.youtube.com/watch?v=xx55qcGdXOo

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE
Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.