[video url=

Nucléaire

40 ans, ça suffit : soutenons les activistes

Lancer l’alerte

Le 29 juin prochain, 34 activistes de Greenpeace comparaîtront devant le tribunal correctionnel de Valence suite à leur intrusion dans la centrale nucléaire du Tricastin. Pour les soutenir face aux poursuites judiciaires en cours et rappeler l’importance d’organiser la fermeture des centrales les plus vétustes, nous participerons le 26 juin à un grand rassemblement à Montélimar, en amont du procès. Le même jour, les militant·es de Greenpeace se mobiliseront dans plusieurs villes de France pour sensibiliser la population au risque nucléaire sur le thème "débranchons les vieilles centrales nucléaires".

EDF poursuit de nouveau des lanceur·euses d’alerte

EDF a décidé de poursuivre l’association Greenpeace et 34 militant·es à la suite d’une intrusion dans la centrale nucléaire du Tricastin, dans la Drôme, le 21 février 2020.

L’action de nos activistes a eu pour but d’alerter l’opinion publique sur les nombreux problèmes techniques du Tricastin. Trop vieille et trop dangereuse, cette centrale présente de nombreuses failles qui justifient sa mise à l’arrêt et son démantèlement.

À 40 ans c’est fini, on débranche !

Les réacteurs français ont été conçus et testés pour durer 40 ans. Au-delà, les conséquences du vieillissement des centrales sont imprévisibles. Cette année, 12 réacteurs, dont deux au Tricastin, auront atteint la barre fatidique des 40 ans de fonctionnement. Cependant, EDF tente d’imposer la prolongation de ces réacteurs d’au moins dix ans, en y réalisant des travaux coûteux et pourtant insuffisants.

Afin de garantir la sécurité des habitant·es, il faut démarrer dès maintenant le processus de fermeture des vieux réacteurs comme ceux du Tricastin.

Mobilisation !

Nous vous donnons rendez-vous à Montélimar le 26 juin, pour réclamer la fermeture des vieilles centrales et exprimer notre solidarité envers ces lanceuses et lanceurs d’alerte. Retrouvez le programme complet ici.

De même, des rassemblements seront prévus dans différentes villes de France : Programme à venir

Vous pouvez aussi les soutenir en partageant votre raison de dire adieu au nucléaire  :

Nous vous proposons aussi plusieurs actions à mener, en amont du procès :

Les activistes se sont mobilisé·es pour nous. Mobilisons-nous pour eux à notre tour !





(Crédits photographiques : © Andrea Olga Mantovani )
Commentaires (17)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Jean

Action illégale = ZERO SOUTIENT

1 réponse

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

jean michel Coupe

fermer les centrales obsolète,oui,mais développer le surgénérateur pour ne plus être dépendant des importations et Développer la Fusion nucléaire qui permettrai de supprimer grandement les déchets nucléaires et développer les processus de fabrication de l hydrogene

1 réponse

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Bénédicte

Je signe car ces activistes rappellent au pays et aux décideurs à quel point il est dangereux de faire fonctionner un parc nucléaire frappé d'obsolescence de surcroit avec des normes de sécurité qui ne tiennent pas compte des modifications climatiques constatées qui rendent leur fonctionnement encore plus périlleux pour le milieu environnant (manque d'eau de refroidissement, vulnérabilité accrue à la submersion etc...) La politique énergétique d'EDF doit changer de cap et les frais doivent être engagés en priorité pour faire émerger des formes d'énergies durables et décentralisées.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE