rapport du GIEC : 3 raisons d'agir d'urgence - Icebergs in Charlotte Bay, Antarctic Peninsula. Greenpeace is conducting scientific research and documenting the Antarctic’s unique wildlife, to strengthen the proposal to create the largest protected area on the planet, an Antarctic Ocean Sanctuary.

Climat

Rapport du GIEC : 3 raisons d’agir d’urgence

Climat

Le rapport du GIEC (groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) a établi de nombreux rapports au cours des dernières années pour alerter sur le changement climatique et ses conséquences à l’échelle planétaire. Les milliers de scientifiques sollicité·es pour réaliser ces rapports sont unanimes : le changement climatique n’est plus une menace hypothétique mais une réalité qui se manifeste aujourd’hui, sous nos yeux.

L’état des lieux établi par le GIEC est alarmant : le changement climatique est sans précédent et affecte déjà toutes les régions du monde. Les activités humaines sont principalement à l’origine d’un réchauffement global de l'atmosphère, des océans et des terres. Plus la planète se réchauffe, plus des points de basculement tels que le dépérissement de la forêt amazonienne ou la fonte de la calotte glaciaire antarctique risquent d’être franchis. Les scientifiques estiment qu’aujourd’hui, c’est déjà la moitié de la population mondiale qui souffre du changement climatique. Maintenir le changement climatique en dessous de 1,5 °C ne doit plus être un vague objectif mais bel et bien une priorité !

Les 3 raisons principales d’agir d’urgence

Grâce à l’ensemble des rapports produits par le GIEC, tous les éléments scientifiques sont sur la table pour agir en connaissance de cause. Voici trois raisons principales d’agir de toute urgence :

1/ La baisse des ressources en eau et en nourriture : en 2022, une personne sur deux dans le monde subit déjà des pénuries d’eau liées au dérèglement climatique. Cette pénurie d’eau aura également des conséquences directes sur notre agriculture et donc notre capacité à nous nourrir.

2/ Haut risque d’extinction de certaines espèces : avec un réchauffement climatique à +1,5 °C, entre 9% et 14% des espèces seraient impactées. Pourtant, la biodiversité joue un rôle majeur dans la lutte contre le changement climatique. Les océans absorbent environ 30% des émissions mondiales de CO2 . Avec les forêts, ce sont nos meilleurs alliés pour réguler naturellement la température de la planète.

3/ Impact sur la santé dans toutes les régions du monde : au cours de la dernière décennie, il y a eu 15 fois plus de morts à cause des inondations, de la sécheresse et des tempêtes dans les pays les plus vulnérables que dans les autres pays. La France ne sera cependant pas épargnée : selon le GIEC, elle fait partie des pays européens les plus menacés par des vagues de chaleur extrême.

Comment agir à son échelle face au dérèglement climatique ?

Même si certains impacts seront inévitables y compris dans un scénario à +1,5 °C, des solutions existent : un changement à l’échelle sociétale doit s’opérer de toute urgence ! Pour y parvenir, chacun et chacune a un rôle essentiel à jouer.

Nous le savons, au moins 75 % de l’effort climatique repose sur l’action de l’État et des entreprises ! A nous, société civile, d’exiger que les responsables politiques et économiques prennent des mesures radicales et sans délai, à la hauteur de l’urgence. Greenpeace, en tant qu’organisation de défense de l’environnement, œuvre au quotidien à protéger le climat, la biodiversité, et les écosystèmes. Pour accomplir cette mission, c’est le soutien de chacun et chacune d’entre vous dont nous avons besoin : c’est uniquement grâce à des dons de particuliers que nous pouvons agir sur le terrain.

Votre soutien permettra de soutenir concrètement nos actions pour empêcher les pires impacts du dérèglement climatique, tels que dépeints par les rapports du GIEC. Nous avons plusieurs leviers entre les mains. A nous de les défendre : 

  • Repenser notre modèle agricole pour se tourner vers une agriculture plus durable.
  • Protéger au moins 30% des océans grâce à la création de réserves marines.
  • Mettre fin à la déforestation afin de préserver la biodiversité qu’abritent les forêts, notamment l’Amazonie.
  • Sortir de notre dépendance aux énergies fossiles et développer les énergies renouvelables.

Chaque jour, nos équipes se mobilisent pour lutter contre le dérèglement climatique. Notre travail de recherche, d’enquête sur le terrain et de plaidoyer ne peut avoir lieu sans votre soutien. C’est uniquement grâce à vous que nous pourrons remporter les victoires de demain !

Focus sur l'une de nos dernières victoires : un menu végétarien à la cantine par semaine !

En juillet 2021, les parlementaires ont voté la pérennisation de l’expérimentation visant à obliger les cantines scolaires à proposer au moins un menu végétarien par semaine. Cette mesure va permettre de réduire entre 14 et 19 % les émissions de gaz à effet de serre liées à la restauration scolaire. Une avancée considérable pour montrer qu’une autre alimentation est possible et pour changer les mentalités.

Pour nous aider à remporter d’autres victoires, unissons nos forces ! Il est encore temps de corriger la trajectoire actuelle. Aujourd’hui, chaque dixième de degré compte. 

En soutenant Greenpeace, vous pouvez déduire 66 % du montant de votre don de votre impôt sur le revenu, si vous êtes imposable, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable. Que vous soyez imposable ou non, Greenpeace reçoit l'intégralité de votre don. En savoir plus.

Photo : icebergs en Antarctique, septembre 2012. © Christian Åslund / Greenpeace

 

(Crédits photographiques : © Christian Åslund / Greenpeac)