Un an après le lancement de la course zéro-pesticide, où en sont le

Agriculture - Toxiques

Le podium provisoire de la course Zéro-Pesticide

img_classement-640x469

Un an après le lancement de la course zéro-pesticide, où en sont les enseignes de grande distribution ? Accompagnés par les caméras de la presse régionale, le groupe local s’est rendu dans un magasin Leclerc proche de Lyon afin d’y présenter le podium provisoire, que nous espérons voir évoluer dans les mois à venir.

Devant le stand des fruits et légumes et les consommateurs hésitants qui se demandaient s’ils ne vaudrait pas mieux privilégier le bio, local et de saison, nos acteurs ont pris place :

arrow-active

Sur la première marche : personne. En effet, au vu de l’objectif d’éliminer les pesticides de nos assiettes et de nos champs, il reste encore beaucoup de chemin à parcourir. Changer l’ensemble d’un processus de production incluant de nombreux sous-traitants ne peut naturellement pas se faire en claquant des doigts. Il s’agit d’un travail de longue haleine …

arrow-active

Sur la deuxième marche : Carrefour et Système U sont ex-æquo.Tous deux avancent de manière méthodique sur trois tableaux. D’une part, ils font preuve de transparence et communiquent clairement sur les pesticides utilisés par produit. D’autre part, ils ont amorcé une réduction de certains pesticides sur certains produits. Enfin, ils proposent des aides à leurs fournisseurs pour leur permettre d’adapter leurs processus de production sans souffrir de contraintes de coûts à court terme.

arrow-active

Sur la troisième marche : Auchan, Intermarché et Casino. Ces enseignes répondent à nos sollicitations mais n’ont établi aucun engagement concret, ni en terme de transparence vis-à-vis du consommateur, ni en faveur de la réduction des pesticides, ni en soutien aux agriculteurs désireux de faire évoluer leur production. Pire, l’instauration d’un label « vergers écoresponsables » dont le cahier des charges n’est pas accessible au consommateur laisse planer le spectre du greenwashing. Espérons que ce ne soit qu’un tremplin vers un politique réellement plus vertueuse …

IMG_5205

arrow-active

Enfin, complètement à côté du podium : E. Leclerc. Toujours concentré sur sa course aux prix les plus bas, E. Leclerc étouffe les producteurs qui ne peuvent remettre en cause leurs systèmes de production. Surtout, E. Leclerc fait preuve d’un manque total de transparence au niveau national. Seules quelques centrales régionales ont lancé une réflexion en vue de la réduction des pesticides. On serait en mesure d’en attendre plus de la part du numéro un du secteur de la grande distribution !

Cette action a reçu un très bel écho de la part des consommateurs, certains ont même été particulièrement surpris. Après avoir été vivement encouragés à quitter le magasin, nous avons poursuivi notre activité dans l’espace public à la rencontre de personnes majoritairement très sensibles à notre démarche. Plusieurs clients nous ont confié qu’ils achetaient leurs fruits et légumes via d’autres circuits (AMAP, connaissances …). En attendant que les grandes enseignes progressent vers la ligne d’arrivée, c’est sans doute la meilleure solution.

IMG_5222
En savoir plus :

arrow-activehttp://france3-regions.francetvinfo.fr/rhone-alpes/week-end-zero-pesticide-961247.html

arrow-activehttp://agriculture.greenpeace.fr/course-zero-pesticide-apres-un-an-de-campagne-ou-en-sont-les-distributeurs





Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.

Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES