La défiscalisation des dons est-elle assimilable à une subvention publique?

Lorsqu’une personne fait un don à Greenpeace, Greenpeace reçoit l’intégralité du don, que celui-ci soit ensuite déduit des impôts de l’adhérent·e ou non. 

Comme pour toutes les associations reconnues d'intérêt général, les dons effectués à Greenpeace France ouvrent droit à une réduction fiscale de l’impôt sur le revenu. C'est une manière pour l'État d'encourager la générosité des citoyennes et des citoyens, pour soutenir des causes qui leur sont chères. Le bénéfice fiscal s’applique bien au donateur, et non à l’association soutenue.

Cela n'est pas comparable à une subvention : libre aux donateurs et donatrices de ne pas déclarer leurs dons pour bénéficier d'une réduction fiscale, et rappelons que cela ne concerne pas les personnes non imposables (55 % des foyers français en 2020), qui sont pourtant nombreuses à soutenir une ou plusieurs associations.

Greenpeace France est membre de France Générosité, le syndicat des associations et fondations faisant appel à la générosité, qui défend les dispositifs légaux et fiscaux associés aux dons, et qui sont un vecteur important de la générosité.

Greenpeace France est une des rares associations financées exclusivement par les dons de particuliers. Pour garantir sa liberté de parole et d’action, Greenpeace refuse catégoriquement tout financement d’entreprise ou tout financement public. Cette indépendance financière est une des valeurs fondamentales de l’organisation. Les comptes de Greenpeace sont également approuvés chaque année par l’Assemblée statutaire et validés par un commissaire aux comptes. Pour en savoir plus sur l’indépendance et la transparence financière de Greenpeace, consultez notre page dédiée et téléchargez nos derniers rapports financiers