Greenpeace est partenaire du film Les Algues Vertes, réalisé par Pierre Jolivet et qui sort en salle le 12 juillet 2023. Suite à des morts suspectes, ce film retrace l’histoire vraie de l’enquête d’Inès Léraud sur les algues vertes en Bretagne et le poids de l’agro-industrie sur ce territoire.

Agriculture - Eau

Greenpeace, partenaire du Film Les Algues Vertes

Greenpeace est partenaire du film Les Algues Vertes, réalisé par Pierre Jolivet et qui sort en salle le 12 juillet 2023. Suite à des morts suspectes, ce film retrace l’histoire vraie de l’enquête d’Inès Léraud sur les algues vertes en Bretagne et le poids de l’agro-industrie sur ce territoire.

Synopsis

À la suite de morts suspectes, Inès Léraud, jeune journaliste, décide de s’installer en Bretagne pour enquêter sur le phénomène des algues vertes. À travers ses rencontres, elle découvre la fabrique du silence qui entoure ce désastre écologique et social. Face aux pressions, parviendra-t-elle à faire triompher la vérité ?

Ce film est issu de l’histoire vraie d’Inès Léraud, installée comme journaliste d’investigation en Bretagne depuis 2015 et qui enquête sur le poids de l’agro-industrie en Bretagne. En 2019 elle publie avec Pierre Van Hove «Algues vertes, l’histoire interdite» aux éditions La Revue dessinée – Delcourt, qui remporte 6 prix dont le grand prix du journalisme et le prix de la BD bretonne.

Des avant-premières organisées avec Greenpeace dans plusieurs villes de France

Plusieurs projections-débats ont lieu dans différentes villes de France en présence de Greenpeace pour parler du phénomène des algues vertes, qui touche particulièrement la Bretagne, et plus largement du lien entre l’élevage industriel et les pollutions environnementales. 

  • À Brest le 15 juin
  • À Lille le 22 juin
  • À Lyon le 29 juin au au cinéma Pathé Bellecour
  • À Créteil le 30 juin au Cinémas du palais
  • À Bordeaux le 4 juillet au cinéma Utopia

Nous vous attendons nombreux et nombreuses à ces avant-premières et nous serons ravis de répondre à toutes vos questions sur le film mais aussi d’approfondir ensemble le sujet de l’élevage industriel, ses conséquences environnementales et sanitaires et les solutions qui existent pour en sortir. 

Sortie en salles le 12 juillet 

Le mercredi 12 juillet 2023, le film sera projetée sur les grands écrans. Rendez-vous en salle pour découvrir cette histoire interdite !

Les algues vertes, un fléau environnemental et sanitaire lié à l’élevage industriel

Les algues vertes, qui prolifèrent chaque année sur les côtes bretonnes et normandes, sont directement liées à la surproduction de viande dans la région Bretagne. Le  lien entre algues vertes et l’élevage industriel ne fait aucun doute : en raison du nombre trop important d’animaux qu’ils comportent, les élevages industriels rejettent de très grandes quantités de nitrates dans les sols et les cours d’eau. Ces nitrates font proliférer les algues dans les eaux bretonnes en des quantités bien supérieures à la normale.

Pourtant, le gouvernement et les préfets facilitent encore l’installation des fermes-usines sur le territoire breton, qui compte déjà beaucoup trop d’animaux d’élevage (l’extension de la mégaporcherie de Landunvez, validée par le préfet malgré les contestations fortes des citoyens et des associations environnementales locales, en est un exemple criant).

Les algues vertes sont un fléau environnemental et sanitaire. Elles provoquent une asphyxie de la faune et de la flore aquatiques et leur décomposition peut émettre des gaz toxiques à des concentrations pouvant être mortelles pour l’être humain en quelques minutes d’inhalation.

Il est urgent de transformer en profondeur notre modèle d’élevage en réduisant notre production et notre consommation de viande et de produits laitiers. Une autre forme d’élevage est possible : adaptée à son territoire, qui respecte les limites planétaires, basée sur les pratiques de l’agroécologie et qui permet l’autonomie des paysannes et des paysans. 

"*" indique les champs que vous devez remplir.

Signez la pétition pour transformer notre modèle d'élevage !

Je demande au Ministère de la Transition écologique et au Ministère de l'Agriculture et de la Souveraineté alimentaire de mettre un terme à la course à l’industrialisation de l’élevage en instaurant un moratoire sur les fermes-usines en France.

Déjà 211964 signatures ! Bientôt une de plus grâce à vous ?
This field is for validation purposes and should be left unchanged.