Chemins de travers, lauréat de la 3e édition du Greenpeace Film Festival

Agriculture

La troisième édition du Greenpeace Film Festival vient de s’achever. Pendant 15 jours, du 13 au 27 janvier, les internautes ont pu découvrir 15 documentaires en accès libre sur le site du festival et voter pour leur(s) film(s) préféré(s). A l’issue de la compétition, c’est le film Chemins de travers qui décroche le Prix du Public. Fortement plébiscité par les internautes, le documentaire a comptabilisé à la fois le plus de vues et le plus de votes (près de 38 000 vues et 2 075 votes). Cette année, le festival a recueilli 10 565 votes, et plus de 150 000 internautes ont visionné les films avec en moyenne 7 800 vues par film.

« Cette troisième édition du Greenpeace Film Festival est de nouveau un succès, commente Laurence Veyne, directrice de la communication de Greenpeace France. Au-delà du nombre de vues et de votes, nous nous réjouissons du nombre de commentaires enthousiastes sur les films proposés, signe qu’ils ont contribué à une meilleure prise de conscience des enjeux environnementaux actuels et, on l’espère, à une évolution des comportements. Nous avons pu également constater que plusieurs milliers de spectateurs ont souhaité aller plus loin dans leur engagement en consultant les actions proposées après chaque film. »

Réalisé en 2017 par Sébastien Majonchi, le film lauréat, Chemins de travers, présente les itinéraires croisés de six personnes des Monts du Lyonnais. Yohan, Marc, Marie-Claire, Christian, Bob et Pickro (les Cédric’s) emmènent le spectateur dans leurs chemins de vie et abordent, avec leur regard, des sujets essentiels tels que l’importance de la défense des semences paysannes, l’efficacité de la permaculture, le choix de l’élevage écologique et le recours à la désobéissance civile et à l’action collective pour défendre la souveraineté alimentaire et un modèle durable pour les paysan.nes. Grâce à des témoignages engagés et inspirants, Chemins de travers est une ode à repenser nos valeurs et notre rapport à la nature, à l’agriculture et à l’élevage pour construire un système alimentaire respectueux de la planète, de notre santé et des animaux.

« Ce message est particulièrement d’actualité et montre qu’un autre modèle agricole est possible, poursuit Laurence Veyne. Les personnages du film nous invitent à remettre du sens dans nos modes de consommation, à nous interroger sur ce que nous voulons trouver dans nos assiettes et à s’engager sur notre territoire pour défendre un autre projet de société. »

Comme pour les précédentes éditions du Greenpeace Film Festival, des projections de Chemins de travers vont être organisées dans plusieurs villes de France au cours de l’année 2020. Ces séances seront pour la plupart l’occasion d’organiser des débats sur les thèmes de la transition écologique et agricole, de l’impact de l’élevage industriel sur le climat et la santé et de la nécessité de repenser notre rapport à la consommation de viande et à l’alimentation.

 

Contact presse
Mélanie Veillaux
06 42 64 83 76