[img data-size="full" data-imgid="29913" src="https://cdn.greenpeace.fr/site/upl

[Enquête] De la viande au menu tous les jours pour 7 écoliers sur 10

Et dans ma ville ?

En fin d’année dernière, nous vous mettions à contribution dans le cadre d’une grande enquête nationale sur la consommation de protéines animales dans les cantines scolaires. Aujourd’hui, nous vous en révélons les résultats.

Qui décide de ce que les enfants mangent à l’école, et pourquoi consomment-ils de la viande ou du poisson presque systématiquement ?

Lorsque nous nous sommes posés ces questions, nous nous sommes vite rendus compte que la réponse était loin d’être simple. Est-ce que ce sont les écoles qui décident ? Est-ce que ce sont les mairies ? Et surtout, qu’est-ce qui se trouve exactement dans l’assiette de nos enfants ? A l’échelle nationale, il n’existait aucune donnée pour répondre à cette dernière question. Grâce à cette enquête, nous avons constaté qu’une large majorité des cantines françaises continuait de servir viande ou poisson tous les jours.

 

69% des enfants obligés de manger viande ou poisson tous les jours

Grâce à plus de 12 000 contributions recueillies aux quatre coins de la France, nous avons pu établir une cartographie de la consommation de viande dans la restauration scolaire, ville par ville. Les cantines scolaires de 3 200 communes sont concernées, ce qui représente plus de 60% de la population nationale des écoliers.

Les résultats sont sans appel : 69% des enfants sont obligés de manger de la viande ou du poisson tous les jours à la cantine. C’est énorme, surtout lorsque l’on connaît les méfaits de la surconsommation de viande sur la santé. Pourtant, la législation impose de servir uniquement huit repas sur vingt avec viande ou poisson, ce qui laisse une grande marge de manœuvre aux cantines qui souhaitent mettre en place des menus végétariens. Rares sont celles qui le font : seuls 9% des écoliers peuvent manger végétarien au moins une fois par semaine.

 

Deux fois trop de protéines animales au déjeuner

En fin d’année dernière, nous avons également comparé les recommandations qui sont faites par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) avec celles qui sont faites par le gouvernement, pour le déjeuner des enfants de 3 à 11 ans. Il s’avère qu’en suivant les recommandations du gouvernement, la viande et le produit laitier consommés au déjeuner apportent à eux seuls 2 à 4 fois plus de protéines que ce qui est conseillé par les scientifiques de l’ANSES…

Graphique issu du rapport “L’Etat laisserait-il les lobbies contrôler l’assiette de nos enfants ?”, Greenpeace 2017.

Les lobbies de la viande et des produits laitiers sont très présents au sein des instances qui décident des politiques publiques en matière d’alimentation et même dans les écoles !

En savoir plus : Viande et produits laitiers : l’Etat laisserait-il les lobbies contrôler l’assiette de nos enfants ?

 

Un projet de loi peu ambitieux

En ce moment, les parlementaires discutent du projet de loi pour l’Équilibre des relations commerciales et une alimentation saine et de qualité. L’introduction de menus sans viande ni poisson a été proposée à plusieurs reprises depuis le début des débats, mais le gouvernement y a systématiquement donné un avis défavorable. Résultat, jusqu’à maintenant seule une proposition a été introduite dans le projet de loi : la nécessité pour les établissements scolaires les plus conséquents d’établir des “plans de diversification de protéines”. Sans objectif chiffré, cela est trop peu ambitieux pour un Projet de Loi qui se veut être un levier d’action en matière d’alimentation durable.

La transition vers un régime plus végétal et de meilleure qualité est pourtant déjà une réalité pour plusieurs villes en France. Limoges, Mouans-Sartoux ou encore Grenoble, par exemple, en sont la preuve. Ces dernières proposent en effet des menus végétariens régulièrement ainsi qu’une part importante de produits bio (jusqu’à 100% pour Mouans-Sartoux !) et locaux.

Aujourd’hui nous comptons sur vous pour appuyer notre demande, auprès des parlementaires, d’introduction de repas végétariens hebdomadaires, en interpellant votre député.e via notre site internet.

Interpellez votre député.e

La discussion en plénière sur le projet de loi “Alimentation” va durer une semaine. C’est le moment ou jamais de nous mobiliser pour demander une alimentation plus saine et plus respectueuse de l’environnement à la cantine !

En savoir plus : la méthodologie de notre enquête.





(Crédits photographiques : © Elsa Palito / Greenpeace)
Commentaires (18)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

paap

C est un tabou énorme que de reconsidérer la consommation d animaux quels qu ils soient....peut être défaitiste, mais je ne crois pas a la prise de conscience. Le panurgisme domine, l intégrisme du côté des lobbies. Il paraitrait, après les sushis, que la dernière mode sera la consommation de viande d âne...si, si! Je suis végétarien pour ma part, j adore manger et je vais très bien. J ai choisi les animaux vivants et non pas dans les élevages intensifs et les poissons dans la mer et non pas dans les fermes aquacoles. Tout ça n est pas humain, oups ça m a échappé. Bravo a Greenpeace et aux autres.....

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

rachelcarson

That"s true my lord GMOs ARE SAFE GMOs ARE GREEN GMOs ARE ESPECIALLY IMPORTANT FOR SMALL FARMERS Oh! la belle publicité mensongère tu devrais aller distribuer ton torchon en Argentine aux ouvriers agricoles qui crèvent a petit feu , glyphosatés jusqu'à leurs derniers synapses au milieu des champs de soja transgénique. Mais ton torchon (lauréates...machin...usw) m'inspire encore plus de dégout quand on fait un petit retour historique dans un passé pas si lointain au "temps béni des bons nazis" Ingo POTRYKUS (l'inventeur du ridore....ndlr)......fondation ROCKEFELLER........IG FARBEN tu sait le gentil inventeur du ZYKLON B 6 000 000 de mort)..........fondation/société KAISER WILHEM.......tu sait bien l'EUGENISME......le programme AKTION T4.Pas étonnant qu'avec ce lourd passé historico génétique tu soit un admirateur du krypto néeo nazi James WATSON

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Alanic

OK chere Rachel ,mais que dire des 130 autres signataires? Cela ne vous questionne pas?tout le Monde a tort sauf les Greens?vous arrive t'il de douter?

3 réponses

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE
Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.