Malgré le contexte tragique du conflit en Ukraine, lourd d’incertitudes, nous nous efforçons de continuer à faire entendre la cause du climat et de l’environnement, afin qu’elle occupe toute la place qu’elle mérite dans la campagne présidentielle. Les 13 et 14 mars, nous avons organisé en direct un débat exclusivement consacré au climat, avec six candidat·es à la Présidentielle.

Climat

Présidentielle : un débat 100% climat

Je regarde

Malgré le contexte tragique du conflit en Ukraine, lourd d’incertitudes, nous nous efforçons de continuer à faire entendre la cause du climat et de l’environnement, afin qu’elle occupe toute la place qu’elle mérite dans la campagne présidentielle. Les 13 et 14 mars, nous avons organisé en direct un débat exclusivement consacré au climat, avec six candidat·es à la Présidentielle.

La crise climatique en cours a des conséquences directes sur notre quotidien et notre avenir. Elle nécessite des réponses urgentes et concrètes, crédibles et ambitieuses, de la part des candidats et candidates à l’élection présidentielle, loin des raccourcis et des caricatures.

Avec nos partenaires de l’Affaire du Siècle (Fondation pour la Nature et pour l’Homme, Oxfam France et Notre Affaire à tous), nous avons donc décidé d’organiser un débat diffusé en ligne et en direct, entièrement consacré aux questions climatiques.

Ce débat a été diffusé sur la plateforme Twitch et est visible en replay gratuitement et sans inscription, directement sur la chaîne Twitch de Jean Massiet (twitch.tv/jeanmassiet) et sur la chaîne Youtube du média en ligne Blast :

 

Jean Massiet, chroniqueur et vulgarisateur politique sur Twitch (une plateforme de diffusion en ligne), et Paloma Moritz, journaliste spécialisée sur les questions écologiques pour le média indépendant Blast, ont reçu cinq candidates et candidats – Yannick Jadot, Valérie Pécresse, Fabien Roussel, Philippe Poutou et Anne Hidalgo, les un·es après les autres, puis Jean-Luc Mélenchon dans des conditions similaires le lendemain, pour en savoir plus sur la politique qu’ils et elles entendent mener pour faire face à la crise climatique :

  • Comment comptent-ils et elles sortir la France de l’illégalité, celle-ci ayant été condamnée à deux reprises pour non-respect de ses engagements sur le climat et préjudice écologique ?
  • Quelles mesures souhaitent-ils et elles mettre en place pour faire baisser les émissions de gaz à effet de serre concrètement et de toute urgence, d’ici à 2030 ?
  • Quels changements profonds veulent-ils et elles mettre en œuvre pour construire une société juste, à la fois sur les plans sociaux et environnementaux ?

Vous n’avez pas besoin d’un compte Twitch pour regarder le débat. Retrouvez également les commentaires et le suivi des débats sur notre fil Twitter et sur celui de l’Affaire du Siècle.

Découvrez également notre décryptage des programmes des candidats et candidates à la Présidentielle

Commentaires (5)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Eliane C

Mesdames et Messieurs de Greenpeace, Bonjour 1- Jusqu'à maintenant, j'ai toujours eu en grande estime cette association, je précise bien jusqu'à maintenant. Vous vous prétendez apolitique et pourtant vous vous montrer partial en déclarant Eric Zemmour Xénophobe. Votre domaine c'est l'écologie non ? 2- Les éoliennes et panneaux voltaïques ne sont pas recyclables. Plusieurs milliers d'éoliennes sont H.S dans le désert aux USA. L'énergie des éoliennes n'est ni continu ni stockables et n'atteint pas le rendement du nucléaire (que pourtant je suis loin d'aimer). 3- Avez-vous déjà entendu le bruit que font les éoliennes 24h/24h ? Avez-vous vécu à proximité de champs éoliens ? La plupart des personnes et animaux vivant dans l'entourage souffrent de problèmes neurologiques et de nombreuses pathologies dû aussi aux infrasons ! Donc non, les éoliennes ne sont pas la solution. 4- Selon vous, seul monsieur Mélenchon est un écolo responsable. Bravo pour lui. Mais j'ai bon m'être toujours sentie hyper responsabilisée par l'environnement, ma priorité immédiate c'est surtout de ne pas me faire égorger au coin de la rue. Avec Mélenchon président, les forces de l'ordre n'auront plus pour se défendre que leur force de persuasion, puisqu'il veut les faire désarmer. Donc pour finir, l'ensemble des candidats sont peut-être tous des crétins finis en matière d'écologie, mais ils ont conscience de l'insécurité régnante, qui n'est pas un sentiment mais bien une réalité. Petite anecdote : une fois où je prenais les transports en commun pour faire mes courses plutôt que ma voiture, j'ai du appeler une amie pour qu'elle me récupère en voiture à l'arrêt de bus, après avoir patienter plus d'une heure car...les bus étaient bloqués au terminus, se faisant caillasser par des jeunes de banlieue ! Alors oui, l'insécurité rejoint l'écologie. On ne fait pas se qu'on veut. On préfère polluer et prendre sa voiture à cause des agressions. L'urgence est d'abord à l'insécurité avant l'écologie. Cordialement

2 réponses

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Francois G

Bonjour, Merci d'organiser ce débat et de mettre le respect de la Nature au cœur du débat. Par conte c'est vraiment dommage d'être interrompu toutes les 5 minutes par un spot de 20 secondes pour nous inciter à s'inscrire sur la chaine Twitch, appartenant à Amazon, pas vraiment le modèle le plus respectueux de la Nature et des êtres humains... Je pensais que ce débat serait accessible à tous ! Cordialement

1 réponse

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE