Greenpeace en quelques chiffres [caption id="attachment_105715" align="alignnon

Connaissez-vous bien Greenpeace ?

Greenpeace, ses militant·es, ses bateaux, ses “actions coup de poing”, ses “photos choc”, ses légendes… Et si vous en appreniez plus pendant le confinement ? Tout le monde a un jour ou l’autre entendu parler de Greenpeace. Mais entre polémiques, mythes, voire désinformation, connaissez-vous vraiment les guerriers et guerrières de l’arc-en-ciel ? Quelle est leur histoire ? Quelles sont leurs valeurs et méthodes d’action ? Quelles sont les causes qui leur tiennent à cœur ? On vous aide à réviser  !

Greenpeace en quelques chiffres

Kayak Climate Action at G7 Summit in Italy. © Francesco Alesi

Greenpeace manifeste en Italie lors du G7 pour demander l’application de l’accord de Paris, mai 2017.
© Francesco Alesi / Greenpeace

  • 1971 : c’est l’année où Greenpeace a vu le jour, à Vancouver, au Canada. Un petit groupe d’activistes décide de naviguer vers l’île d’Amchitka, au large de l’Alaska, pour empêcher les essais nucléaires américains.
  • 55 : c’est le nombre de pays où Greenpeace est implantée aujourd’hui dans le monde. Elle est présente sur tous les continents.
  • 1977 : c’est l’année d’ouverture du bureau français de Greenpeace. Il a dû fermer ses portes 10 ans plus tard, suite à l’attentat contre le Rainbow Warrior et à la campagne de désinformation menée par le gouvernement, avant de rouvrir en 1989.
  • 230 000 : c’est le nombre d’adhérents et d’adhérentes de Greenpeace en France ! Le bureau français  rassemble plus de 900 militante·s et une trentaine de groupes locaux.
  • 3 : c’est le nombre de bateaux dont dispose l’organisation pour mener ses campagnes en mer.

Revivez les débuts de Greenpeace France comme si vous y étiez grâce à cette mini série :

Et n’oubliez pas de suivre nos conseils pour le visionnage des vidéos en ligne 🙂

Quelles sont les valeurs de Greenpeace ?

Action de Greenpeace en Suède pour la protection de l’Arctique, mars 2013. © Jussi Kamijoki / Greenpeace

  • L’indépendance financière et politique : pour garder sa liberté de parole et d’action, Greenpeace refuse toutes les subventions d’entreprises ou de l’Etat. Elle est financée à 100 % par ses adhérents et adhérentes, ce qui lui permet de jouer pleinement son rôle de contre-pouvoir.
  • La non-violence : nous employons diverses méthodes pour faire bouger les lignes. Les actions de confrontation non violentes sont l’une d’entre elles. Marquant notre détermination à ne pas nous laisser faire, l’objectif de ces actions est de dénoncer des pratiques cachées, signifier l’urgence du changement et forcer les responsables politiques et économiques à imaginer d’autres voies.

Quelles sont les missions de Greenpeace ?

Lutter contre le changement climatique, proposer des solutions, protéger la biodiversité des océans et des forêts, promouvoir les énergies renouvelables et sortir du nucléaire, instaurer une agriculture écologique, mais aussi promouvoir la paix, la justice sociale et environnementale, défendre les droits des peuples autochtones… Nombreux sont les combats que nous menons ! Découvrez-en quelques uns en images :

Pour continuer de réviser vos connaissances sur votre organisation préférée de défense de l’environnement, nous vous proposerons prochainement un nouvel article sur la flotte arc-en-ciel de Greenpeace. Attention, ça va tanguer !

(Crédits photographiques : © Greenpeace)
Commentaires (16)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Lavergne

Face à des dirigeants complices des banques et des pollueurs il ne reste que le contre pouvoir citoyen.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Haueur eric

Pour qu' il y est un changement je pense qu' ils faut que dans grand groupe fasse facilement et de nouveaux groupe de sociétés plus petits apparaissent sur un model plus écologique et novateur face leur preuve car s est pas les idées qui manquent pour être en accord avec la nature de toute façon si on n avait pas déranger la nature il aurait pas eu transition de l animal a l homme s est qu' il y eu intervention humaine et sur tous stoppés la mondialisation qui détruis les ressources et la natures on peut si on le veus se passer de tous se confond individuel

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Rieu

🙏

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE