Je rejoins 2 millions de défenseurs du Récif de l’Amazone [caption id="atta

Océans

Cinq actions pour sauver le Récif de l’Amazone

Encore très peu exploré, le Récif de l’Amazone est déjà menacé par des projets pétroliers, notamment de la compagnie française Total. Cet écosystème unique au monde, repéré au large du Brésil, doit être protégé. Vous pouvez agir : découvrez comment !

Je rejoins 2 millions de défenseurs du Récif de l’Amazone

Photo de l'équipage de l'Esperanza au large du Brésil, à proximité du Récif de l'Amazone

L’équipage de l’Esperanza et plus de 2 millions de personnes demandent à Total de renoncer à ses projets qui menacent le Récif de l’Amazone. © Marizilda Cruppe / Greenpeace

Plus de 2 millions de personnes ont signé la pétition pour sauver le Récif de l’Amazone et demandé à Total de renoncer à ses projets pétroliers qui menacent cet écosystème. Vous ne l’avez pas encore signée ? Rejoignez le mouvement !

Déjà signée ? Partagez-la avec vos proches sur Facebook, Twitter ou par email.

Je signe la pétition

 

Je montre à Total que je suis là

L’union fait la force ! Pour faire connaître le récif autour de vous et dire à Total que nous sommes déterminés à le protéger, localisez-vous sur Facebook sur le Récif de l’Amazone. Il suffit de vous connecter à votre compte Facebook et de cliquer sur le bouton de géolocalisation « Je suis là » (ou « Check in » en anglais), puis saisir « Amazon Reef » (qui correspond à la localisation du Récif de l’Amazone). Tous les détails sont disponibles dans ce mode d’emploi « Géolocalisation sur le Récif de l’Amazone ».

 

Je suis l’Esperanza et partage les découvertes

La matelote Céline scrute l’horizon. © Marizilda Cruppe / Greenpeace

Vous pouvez suivre les aventures de l’Esperanza de plusieurs façons :

  • Sur Twitter, en suivant le mot-clé #AmazonReef : vous n’avez pas besoin d’un compte Twitter pour nous suivre. En revanche, si vous souhaitez partager nos découvertes ou envoyer vos propres tweets pour appeler à sauver le Récif de l’Amazone, vous devrez disposer d’un compte.
  • Sur Facebook, en consultant régulièrement notre page sur laquelle sont publiées photos et vidéos de l’expédition. Vous devez disposer d’un compte Facebook pour cela – vous pourrez alors partager et commenter nos messages, comme cette vidéo de l’expédition.
  • Sur Instagram, sur notre compte et via le tag #AmazonReef où vous découvrirez des photos exceptionnelles et des “stories” en direct du bateau.
  • Par email, en vous inscrivant à notre journal de bord Les Échos du Récif. Vous recevrez environ une fois par semaine, le temps de l’expédition, un email de la part de nos chargés de campagne à bord du bateau sur les dernières découvertes, la vie à bord et les nouvelles actions.
  • Sur le site de Greenpeace, en suivant toutes les actualités de l’expédition

Je m’abonne aux Échos du Récif

 

Je demande à Total de renoncer à ses projets

Action des militant-es de Greenpeace sur le siège de Total à la Défense, mars 2017.

Action des militant-es de Greenpeace sur le siège de Total à la Défense. Mars 2017.
© Simon Lambert / Greenpeace

Total ne renonce toujours pas ? Nous non plus ! Utilisez les différents moyens de communication à votre disposition pour dire à Total que vous souhaitez préserver le Récif de l’Amazone. Demandez à l’entreprise de renoncer à ses projets pétroliers qui menacent le récif :

Un seul message : l’heure est à la science, pas au pétrole !

Je contacte Total

 

J’affiche mon soutien au Récif de l’Amazone

Puisque le Récif de l’Amazone est encore peu connu, faisons-le connaître ! Nous vous proposons des affiches et fonds d’écran, à diffuser et partager !

Je télécharge l’affiche

 

Ce ne sont là que quelques-unes des actions possibles pour inciter Total à renoncer à ses projets qui menacent le Récif de l’Amazone. Vous pouvez également soutenir l’expédition de l’Esperanza et Greenpeace en participant au financement de nos actions. Et n’hésitez pas à nous suggérer d’autres actions !





(Crédits photographiques : © Greenpeace)
Commentaires (11)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

delcroix

Arrêtons de chercher du pétrole, nous devons passer, de toute urgence, aux énergies renouvelables, à l'électrique qui ne pollue pas. Nous ne devons plus utiliser les ressources naturelles qui, et c'est vraiment bizarre, utilisées par l'homme, polluent l'atmosphère.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Olivia

Au nom du respect de l'environnement et de l'intérêt des générations futures, je demande à Total de renoncer à ses projets pétroliers dans le Récif de l'Amazone. Vous avez certainement des enfants : pensez à eux et oubliez le profit immédiat et privé. Vos projets impactent gravement la biodiversité, sa mise en danger et par voie de conséquence l'avenir des enfants à naître !

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Nicole Jansseune

Je suis concernée et inquiète de vos projets concernant le récif d'Amazonie. Notre planète est précieuse. L'argent à court terme justifie-t-il une telle destruction? Réfléchir le futur est prévoir à long terme. Je vous demande de renoncer à vos projets au nom de la vie.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE
Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.