Ce matin, les militant-e-s des groupes locaux de Greenpeace Versailles et Orsay,

Océans

Un récif n’est pas une fontaine à pétrole

Ce matin, les militant-e-s des groupes locaux de Greenpeace Versailles et Orsay, en association avec les militants d’ANV-COP21 Yvelines, ont mené une action devant le château de Saint-Germain-en-Laye. Des militants maculés de noir ont déployé dans la fontaine du château une banderole portant l’inscription : « Le Récif de l’Amazone n’est pas une fontaine à pétrole ».

Cette action non violente s’inscrit dans le cadre de la campagne qui dénonce les projets de forage pétrolier de Total à à proximité de ce récif. Total persiste, on résiste!

La pétition est toujours en ligne.

 





Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.