Nos centrales nucléaires sont-elles aussi sûres que l’affirment les autorit

Nucléaire

Une longue file d’attente

Nos centrales nucléaires sont-elles aussi sûres que l’affirment les autorités? Pas du tout répond un rapport d’experts indépendants récemment remis aux autorités. Elles sont en particulier très mal protégées face au risque d’actes de malveillance. Ces dernières semaines, des activistes de Greenpeace ont ainsi pu s’introduire à deux reprises dans des centrales nucléaires (à Cattenom puis à Cruas-Meysse). Cette menace que dénonce Greenpeace, bien que largement méconnue du grand public, est une réalité déjà avérée. Pourtant, malgré l’accumulation de rapports, la France ne s’y est toujours pas préparée.

De bon matin, nous avons pris le 2 décembre la direction du commissariat de Gravelines, une commune du département du Nord qui abrite une des nombreuses centrales nucléaires de l’hexagone. En tant que citoyens inquiets de l’immobilisme des autorités, nous avons déposé plainte pour dénoncer l’insuffisance des mesures prises et le risque grave et immédiat auquel ce manquement nous expose. L’État et EDF doivent remplir leurs obligations d’assurer la sécurité des installations nucléaires face aux risques de malveillance.

Demandez à EDF d’assurer la protection de ses centrales:

Le documentaire d’Eric Guéret et Laure Noualhat « Sécurité nucléaire, le grand mensonge » diffusé le 5 décembre, est visionnable gratuitement sur le site d’Arte jusqu’au 3 février.