À l'Assemblée nationale, dans le cadre du débat sur la loi de trans

Climat

Transition énergétique : l’industrie de l’atome est périmée

Le dossier énergétique est on ne peut plus d'actualité ces jours-ci et le restera dans les semaines à venir.

À l’Assemblée nationale, dans le cadre du débat sur la loi de transition énergétique, les députés ont aujourd’hui voté (après de longues, très longues heures de débat) l’article 1 et la réduction de la part du nucléaire dans la production d’électricité de 75 % à 50 % à l’horizon 2025. La semaine prochaine s’ouvre au Bourget (Seine-Saint-Denis) la première édition de la World Nuclear Exhibition, « L’événement mondial de référence de la filière énergie nucléaire » selon son site internet. On pourrait ajouter à cet agenda les discussions européennes sur le paquet énergie-climat et l’approche de la COP 21 à Paris …

mise à jour – 14 octobre

Le nucléaire, une filière d’avenir pour la France ?

C’est ce que le Premier ministre Manuel Valls a déclaré, en juin (puis en août !) 2014 :

« La filière nucléaire, c’est donc une filière d’avenir pour notre pays. Oui, une filière d’avenir. »

Ce matin, Greenpeace a souhaité mettre cette affirmation à l’épreuve des chiffres.

Mycle Schneider, consultant international en énergie et politiques nucléaires est donc venu présenter, sur notre invitation et pour la première fois en France le World Nuclear Industry Status Report 2014.
Dans lequel on apprend, par exemple, que sur 67 réacteurs en construction dans le monde, 49 sont en retard … tellement en retard que la construction d’un réacteur américain a ainsi débuté… en 1972 ! Une technologie d’un autre âge.

Mais parlons chiffres : voici, en trois chiffres clés, le bilan de santé de l’énergie nucléaire comparée aux énergies renouvelables (ENR).

Ces chiffres montrent que le nucléaire est un secteur en déclin face au développement croissant des filières renouvelables. Avec son obstination pour le nucléaire, la France navigue à contre-courant et se prive de nombreuses opportunités.

Investissements. En 2013, les investissements mondiaux dans l’éolien ont été cinq fois supérieurs à ceux du nucléaire (pour un montant de 215 milliards de dollars contre seulement 42 milliards pour l’atome).

Chiffres d’affaires. Quand l’Allemagne a réalisé un chiffre d’affaires à l’export en 2013 de 13 milliards d’euros pour les renouvelables (chiffre cumulé pour le solaire et l’éolien), la France, quant à elle, s’est contentée de 5,6 milliards d’euros pour le nucléaire.

Puissance installée mondiale. Sur la dernière décennie, quand la puissance installée du solaire et de l’éolien a cru de 403 gigawatts électriques (GWe), celle du nucléaire a reculé de 32 GWe, soit l’équivalent de la moitié du parc français.

Nucleaire face aux ENR





Commentaires (53)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
Envoyer

Marie

Continuons à nous battre contre cette aberration du nucléaire

Lea S

Pour avoir un VRAI ARGUMENTAIRE ANTI-NUCLÉAIRE il vaut mieux écouter cette émission de France Culture, avec Bernard LAPONCHE, expert : http://www.franceculture.fr/emission-terre-a-terre-le-blues-des-experts-1-2014-09-13

TaMèreGreenpeace

bande de demeuré, vous êtes mignon derrière vos stats bricolés, vos banderoles, votre bourrage de crâne "anti nucléaire. MAIS ça vous arrive une fois d'avoir un minimum de bon sens, vous nous pété les c***** avec le réchauffement climatique, et après vous venez tapez sur le nucléaire ?! Le réchauffement climatique, tu y as grandement collaboré GreenPeace. A s'acharner contre la porte de sortie du réchauffement climatique , qui n'est autre que le nucléaire en général, tu as condamner cette issue. Si j'évoque SuperPhoenix ? Ça te parles ? un prototype quasi opérationnel de réacteur nucléaire qui ne produirait aucun déchet, pas ou peu de radiations, et une énergie nécessitant que peu de ressources pour un prix défiant même le prix extrêmement bas du nucléaire actuel. Et bien je te rappelle que tu as participé à l'enterrement de ce projet. Souviens toi GreenPeace, que tu t'es toi même condamné.

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE
Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.