Quelques jours avant la prochaine augmentation de la facture d’électricité d

Climat

Qu’est ce qui se cache derrière votre facture d’électricité ?

Quelques jours avant la prochaine augmentation de la facture d’électricité des français, alors que le débat national sur la transition énergétique se termine, nous lançons auprès des consommateurs une campagne d’information sur leur facture du futur.

Sur le site  www.mafacturedufutur.com, les internautes peuvent comparer et choisir entre deux factures annuelles moyennes estimées en 2017 : celle du maintien du nucléaire ou celle du scénario de transition énergétique de Greenpeace.

mafacturedufutur_01

Car il FAUT choisir : on ne peut pas faire les deux !

La facture d’électricité des français va malheureusement augmenter quoiqu’il arrive…
Car d’importants investissements vont devoir être effectués et il faudra choisir entre : financer le prolongement de centrales nucléaires vieillissantes, financer les prolongements du chantier de l’EPR, financer la gestion de déchets nucléaires millénaires… ou un investissement massif dans les renouvelables ET les économies d’énergie.

Énergies renouvelables et énergie nucléaire sont en effet incompatibles; nécessitant des systèmes électriques différents, une gouvernance différente, un modèle économique différent. Il faut donc choisir : un euro dépensé ne pourra l’être sur les deux options à la fois. Les investissements et financements nécessaires à l’entretien d’un système basé sur le nucléaire sont autant d’argent qui manquera au développement des énergies renouvelables, de l’efficacité énergétique, des économies d’énergie.

On ne pourra pas faire « un peu de tout ».
Alors, que choisira la France : de rester dans le tout nucléaire OU de s’engager dans la voie de la transition énergétique, avec une énergie plus sûre, plus propre, plus innovante ?

Nucléaire ou renouvelables ?

Sur le site www.mafacturedufutur.com, vous pouvez choisir entre ces deux factures possibles.

Faites part de votre choix en envoyant un message à Henri Proglio, président-directeur général d’EDF, pour lui signifier votre vision de l’avenir énergétique de la France…

voir ma facture du futur

François Hollande va devoir agir

Une loi sur l’énergie doit être écrite puis proposée au vote à partir de l’automne.
Ce sont 10 réacteurs qui devront être fermés d’ici 2017 et 20 d’ici 2020 par François Hollande s’il compte tenir sa promesse de ramener la part du nucléaire de 75 à 50% dans notre électricité en 2025. 
D’ici octobre et la présentation de la loi au parlement, le président de la République va devoir choisir entre deux options opposées et décider de la fermeture des réacteurs additionnels en plus de l’unique Fessenheim s’il veut amorcer une vraie transition.

Qui le président élu choisira-t-il d’écouter ? Les promoteurs du tout nucléaire, ou les français, qui se sont exprimés pour un transition énergétique ambitieuse notamment lors des journées « citoyennes » sur la transition énergétique. Ils l’avaient d’ailleurs déjà prouvé en l’élisant aussi sur son engagement n°41 : « Je préserverai l’indépendance de la France tout en diversifiant nos sources d’énergie. J’engagerai la réduction de la part du nucléaire dans la production d’électricité de 75% à 50% à l’horizon 2025, en garantissant la sûreté maximale des installations et en poursuivant la modernisation de notre industrie nucléaire. Je favoriserai la montée en puissance des énergies renouvelables en soutenant la création et le développement de filières industrielles dans ce secteur. »

Le Président doit maintenant comprendre que les différentes parties de son engagement n°41 – moderniser et poursuivre le nucléaire tout en réduisant sa part de 75 à 50% en 2025 tout en favorisant la montée en puissance des renouvelables- ne sont tout simplement pas compatible. Il va falloir choisir !

Le savoir, c’est le pouvoir. C’est pourquoi Greenpeace met à disposition des citoyens une palette d’outils en ligne (scénario de transition énergétique, calcul de la transition électrique, abécédaire …) pour comprendre et maîtriser la question énergétique. Rendez-Vous sur : greenpeace.fr/energie

Commentaires (45)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Lyndon Doss

I just want to mention I am beginner to blogs and definitely enjoyed you're web page. Very likely I’m planning to bookmark your blog post . You definitely have perfect article content. Many thanks for sharing your web page.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Thomas

Apres il ne faut pas oublié que l'energie n'est pas si cher chez nous car nous exportons beaucoup. Pour moi le debut c'est par rendre la construction des maisons passives accessibles, les suisses et les allemands savent faire ca, des colleges de 2.500 eleves sans chauffage, ni climatisations. Des moyens exsistent, puits canadiens, doubles flux, des isolations performantes et ecologique, et que sais je encore alors a chaque fois on economise de l'energie un pas vers un futur propre seras fait. Par contre je rejoins un avis plus haut qui s'exprime sur le bienfondé du comparatif des deux factures ^^ Dommage mais avec ca c'est clair que vous passez pour des rigolos, c'est pas credible pour deux sous

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Thomas

Ouais, c'est bien beau tout ca, mais n'oublié pas que le photovoltaïque est tout simplement desastreux en bilan carbon, le bois est un marché de dupes, car les syrfaces comptabilisés sont souvent inexploitable ou trop couteux. L'eolienne est "rentable" car l'EDF rachete l'energie a prix d'or. A ce jour une solution "globale" me parait loin pour remplacer le nucleaire, par contre toute nos campganes peuvent deja etre autonome en energie entre le bois, pellet et des mini centrales hydro. Seul vrai question qui paye quoi et comment ? Photovoltaïque = base au silicium un metalloide obtenu a partir d'une fusion tres energievore de bois, quartz et de houille. La plus part de la houille viens de l'amerique du sud ^^ Pour en avoir livré du bois à trois sites pendant des années (Alcan en savoie 160.000 tonnes ), la aussi le bilan est catastrophique, le bois n'est pas issu d'un circuit court, mais il viens de la la ou il est le moins cher

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE
Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.