Dans plusieurs pays européens, Greenpeace publie aujourd’hui un rapport intit

Agriculture

Pesticides : ces pommes qui laissent un goût amer

Dans plusieurs pays européens, Greenpeace publie aujourd’hui un rapport intitulé « Pommes empoisonnées – Mettre fin à la contamination des vergers par les pesticides grâce à l’agriculture écologique ».

Christiane Huxdorff, expert chez Greenpeace, prélève des extraits de sol et d’eau dans une exploitation de pommes, à la recherche de pesticides.

L’Europe est l’un des premiers bassins de production et consommation de pommes au monde, et la pomme est le fruit le plus apprécié dans les 27 pays membres de l’Union européenne.

Des tests ont été effectués sur 85 échantillons prélevés dans des vergers en agriculture conventionnelle de 12 pays en Europe. Ils prouvent une nouvelle fois que le cocktail de pesticides qui est utilisé pour la production des pommes contamine très largement les eaux et les sols. Dans ces 85 échantillons, des traces de 53 pesticides différents ont été détectés, dont sept non autorisés au niveau de l’Union européenne, sauf sur dérogation de l’Etat membre. 78% des échantillons prélevés par Greenpeace dans les des vergers et 72% des échantillons prélevés dans les eaux contiennent des résidus de pesticide.

noname

Coup de projecteur sur la France

La pomme est le fruit qui rencontre le plus de succès auprès des Français. Il est également le plus produit, et parmi les plus traités avec des pesticides, avec 35 traitements en moyenne lors de la culture. En France, la pomme est principalement cultivée dans les régions PACA, Pays de la Loire et Midi-Pyrénées qui concentrent au total 57% de la production.

Data_Pommes_france

Data_Pommes_traitements

En France, les prélèvements ont été effectués dans les vergers de pommes fournissant les principales enseignes de la grande distribution (Auchan, Carrefour, Casino, Leclerc, Intermarché et les Magasins U). Ces vergers étaient localisés dans le Limousin, en Provence-Alpes-Côte d’Azur et en Midi-Pyrénées.

Ces tests révèlent notamment la présence de chlorpyrifos dans 4 échantillons de sol sur 6 prélevés. Ce pesticide est particulièrement dangereux et certaines études montrent que l’exposition à ce produit peut causer des troubles de l’attention et du développement intellectuel chez les enfants.

Gagner la course zéro pesticide

Les acteurs de la grande distribution ont leur part de responsabilité. Ils doivent aider les agriculteurs afin que ces derniers puissent proposer aux consommateurs des pommes sans pesticides. C’est pourquoi nous mettons en compétition les 6 principales enseignes de la grande distribution française dans la Course zéro pesticide ! Laquelle sera la première à éliminer les pesticides de notre alimentation en soutenant les agriculteurs ? Suivez la course et rejoignez le mouvement européen pour une agriculture et une alimentation saines !

Les solutions sont à portée de mains. Elles ne demandent qu’à être cueillies.

Apple plantation in North Germany (Altes Land). Sorting and packing of apples on a sustainable apple farm in Lower Saxony. Apfel Plantage im Alten Land. Sortieren und verpacken von Aepfeln auf einem oekologischen Betrieb in Niedersachsen.

Pour la production de pommes en particulier, notre rapport propose une palette de solutions reposant sur les principes de l’agriculture écologique. Elles permettent de lutter contre les principaux ravageurs et maladies du pommier tout en s’affranchissant de notre dépendance aux pesticides.

Un agroécosystème équilibré est la clé d’une production écologique de pommes.

Étant donnés les cocktails de pesticides détectés aussi bien dans l’eau que dans les sols des vergers d’un bout à l’autre de l’Europe, l’ampleur du problème ne fait aucun doute. Il faut de toute urgence mettre un terme à la dépendance de la production de pommes envers les pesticides chimiques de synthèse, et développer massivement les alternatives écologiques pour lutter contre les parasites.

Les vergers doivent constituer un agroécosystème équilibré où les variétés cultivées sont plus robustes, plus diversifiées, et qui attire et préserve notamment les insectes pouvant jouer un rôle bénéfique pour les cultures. Ces vergers deviendront ainsi plus forts face aux parasites et maladies.





Commentaires (285)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Bernard Loiselet

Bonjour. Amateur de pommes, j'ai acheté récemment un cageot de "JUBILE". Produit de "Charlie la Pomme" en Val de Loire. Après "dégustation" de 2 exemplaires,il s'avère qu'elles présentent un arrière goût prononcé de savon ,celui-ci réparti d'une manière hétérogène dans les fruits. J'ai mangé ,l'an passé , une centaine de kg de pommes de modèles differents,de ce producteur, ce sans aucun problème. Question: Peuvent -ils piquer leurs fruits avec des produits inadaptés. Avez -vous des retours concernant des produits chimiques pouvant conférer ungout de savon aux fruits. Merci.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

janine kaczynski

Pesticides ne pas tres' bien.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

vincent

Bonjour, Positionnement géographique de la région pays de la loire à revoir il me semble :) bien à vous

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE