Le samedi 12 mars dernier, nous étions Place de la République, en compagnie de

Mobilisation pour les 5 ans de Fukushima

²

Le samedi 12 mars dernier, nous étions Place de la République, en compagnie des militants de Sortir du Nucléaire Paris et de la Vélorution pour marquer le triste anniversaire de la catastrophe de Fukushima, c’était le 11 mars 2011.

0

 

 

Télébocal était présent et à filmé le rassemblement : découvrir leur reportage.

Merci Télébocal !

Cinq ans après, la plus grande catastrophe nucléaire qui ait existé continue : chaque jour, la centrale de Fukushima rejette des poisons radioactifs. Chaque jour les victimes de cet accident doivent se battre pour s’en sortir : non contente de les avoir privé de leur toit, de leurs moyens de subsistance et de leur santé, l’industrie nucléaire rechigne à indemniser ses victimes. Il faut dire que le régime de responsabilité civile du nucléaire protège les industriels et fait endosser le prix de la catastrophe aux victimes. Aucune assurance n’accepte de couvrir le coût d’un accident nucléaire, en France comme partout ailleurs, c’est le contribuable qui est l’assureur !

Cet anniversaire est d’autant plus préoccupant quand on sait que notre ministre de l’écologie vient d’approuver la prolongation de 10 ans de nos centrales nucléaires, que l’Etat va re-capitaliser Areva pour 5 milliards et enfin que le gouvernement passe en catimini un projet pour permettre de rendre acceptables les graves défauts de l’EPR pourtant pointés par l’ASN. Ne laissons plus nos impôts perfuser une industrie qui n’a jamais été viable économiquement. Eviter l’accident est le seul moyen de faire des économies. Faudra-t-il attendre un nouvel accident pour réorienter la politique énergétique ?

Sortir du Nucléaire Paris, Greenpeace, Vélorution.