Aujourd’hui, à Bruxelles, Avaaz et Greenpeace ont remis à John Dalli, commi

Agriculture

OGM: Avaaz et Greenpeace remettent à la Commission la première initiative citoyenne européenne

Aujourd’hui, à Bruxelles, Avaaz et Greenpeace ont remis à John Dalli, commissaire européen chargé de la Santé et de la Protection des consommateurs, la toute première initiative citoyenne européenne. Depuis décembre 2009, ce droit d’initiative, instauré par le traité de Lisbonne, permet à un million de citoyens, issus d’un nombre significatif d’États membres, d’appeler la Commission à modifier la loi européenne.

À travers cette initiative citoyenne, plus d’un million d’Européens appellent la Commission à interdire les organismes génétiquement modifiés (OGM) jusqu’à ce que soient améliorées les procédures d’évaluation et d’autorisation des OGM en Europe.

Cette pétition a été remise à John Dalli devant le siège de la Commission européenne, où l’artiste américain Kurt Wenner, célèbre pour ses peintures de rue anamorphiques, a réalisé pour l’occasion une œuvre géante en 3D représentant une exploitation biologique et diversifiée et mentionnant les noms de tous les signataires.

La démocratie européenne à l’essai

Avec cette initiative, plus d’un million de citoyens de toute l’Europe mettent la Commission au banc d’essai de la démocratie. La question est de savoir si l’Union européenne saura apporter une vraie réponse aux inquiétudes que soulèvent les OGM, ou si au contraire elle prendra le parti des lobbys de l’industrie agrochimique.
Les Européens exigent une alimentation sans risque et une agriculture durable, ce que l’UE n’est toujours pas en mesure de leur garantir. Tant que les questions de sécurité liées aux OGM ne seront pas examinées par des experts indépendants, aucune autorisation de culture OGM ne doit être accordée.

Commentaires (126)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Pat

Zeppe, "Alors Pat, la solution pour toi c’est de cultiver du riz OGM , riche en vitamine A ??? C’est çà la solution ????" Vous le faites exprès zeppe? Je n'ai jamais dit que c'était LA solution mais UNE solution parmi tant d'autres, en plus entre autres de celles que vous préconisez et pour lesquelles je n'ai pas de désaccord avec vous (on dirait que vous cherchez à me faire dire que je suis contre vos propositions, alors que vous savez très bien qu'on n'en pas de désaccord là dessus - le gros désaccord c'est que vous, vous refusez par principe l'exemple d'un riz enrichi artificiellement en vitamine A MÊME dans les conditions que Greenpeace exige). C'est au moins la deuxième fois que je dois vous refaire cette précision. Donc normalement vous auriez dû capter la teneur de mon propos, comment se fait-il alors que vous faites comme si de rien n'était? Un problème de mémoire ou de mauvaise foi chronique? "La mutagénèse , tu n’y connais absolument rien et tu ne peux pas en parler.Tu ne m’as jamais répondu pourquoi certaines plantes issues de la mutagénèses étaient tolérés, voir mêmes , selon toi, utilisés dans le bio. Tu ne sais pas y répondre, donc arrêtes d’embrouiller les gens avec un sujet que tu ne connais pas du tout." Rebelote, là aussi je vous avais répondu en quoi votre raisonnement ne tenait pas la route. Ce n'est pas parce que je n'ai pas de réponse à un questionnement sur le comportement des gens ou de la société que je n'y connais rien sur la mutagénèse. En outre vous avez raté un épisode, où je vous disais que j'émettais l'hypothèse que l'essor contemporain de la transgénèse avec la chute du communisme (et du coup la place -trop- grandissante du "rescapé" d'en face, le capitalisme) y était peut-être pour quelque chose (alors que le développement de la mutagénèse, bien antérieur, n'a pas eu à faire face à ce genre de considérations que j'estime hautement stupide -et j'insiste- avec un système politique. Je vois donc que discuter avec vous est toujours aussi "agréable". C'est vous qui avez écrit le sketch de Fernand Raynaud sur les croissants?? J'attends toujours une réponse de votre part bien plus structurée qu'un "les ogm ça pue" quand à la question du pourquoi du lien inéluctable ou très durable selon vous de ces derniers avec le libéralisme. "Pat : est ce que tu trouve normal, qu’on cultive dans le monde, du MON810, du soja ou du coton BT5 ??? Tu trouves çà normal ? alors qu’on pourrait cultiver les même céréales mais non-OGM ?" Non-OGM?? Qu'est-ce que vous entendez par "non OGM"? les ogm par mutagénèse, vous les acceptez ou vous les refusez? "Tu m’as avoué que lorsque les OGM n’étaient cultivés QUE pour des questions de rentabilité tu étais contre. C’est ce qui se passe avec le maïs, le soja et le coton. Est ce que tu es pour ou contre ces cultures ???" Curieuse question que la vôtre, pourquoi quand vous parlez de rentabilité (celle pour faire du fric j'imagine), vous parlez d'ogm? Vous croyez que les cultures non-ogm sont exemptes comme par enchantement de cette problématique?

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ecoloverdatre

pseudo agriculteur. EscroloVerdatre : « ====> là vous me décevez, on avait déjà « petite taupe » qui répétait sans arrêt la même chose et là vous l’imitez. je suis déçu vous nous aviez habitué à plus de variété dans vos questions. » Dites Mr EscroloV, vous cherchez quoi comme échappatoire sur cette question ? A moins que vous n’ayez pas de réponse bidouillée en stock ? ===> en effet j'ai ça en stock et je l'ai déjà servi à plusieurs reprises, mais manifestement tu devais être dans tes champs à pester contre les espagnols. donc tu n'as qu'à demander à l'agronome de pacotille, ça fait au moins 20 fois qu'il pose la même question qui a donné toujours la même réponse.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

La coupe est pleine

GFP : "Mais puisque vous savez tout, qu’est-ce qu’ils utilisent comme herbicides sur le soja conventionnel ? Vous savez, le soja dont greenpeace se félicitait que les Brésiliens développent de nouvelles variétés sans nous dire s’il présente un bilan environnemental plus favorable que le soja GM. Vous vous souvenez, vous disiez que c’était « une victoire »…." EscroloVerdatre : "====> là vous me décevez, on avait déjà « petite taupe » qui répétait sans arrêt la même chose et là vous l’imitez. je suis déçu vous nous aviez habitué à plus de variété dans vos questions." Dites Mr EscroloV, vous cherchez quoi comme échappatoire sur cette question ? A moins que vous n'ayez pas de réponse bidouillée en stock ? Allez je vous aide un peu : Si on cultive du Soja Isogénique, que l'on ne peut désherber d'une ou deux doses de Glyphosate banalisé, super pas cher aujourd'hui, peu polluant et vraiment très peu dangereux pour l'applicateur : - Soit on emploie des désherbants résiduaires avant semis. Certains ne sont pas très chers non-plus car assez anciens, mais interdits en Europe pour la grande majorité car ils ont été jugés TRÈS polluants. C'est d'ailleurs pour cette raison que SEUL le Brésil s'est porté acquéreur en 2008 du vieux stocks de ces produits dont les Chinois voulaient se débarrasser ! Mais les résiduaires c'est bien joli, ça aide un peu, mais ça nécessite un ou deux binages pour compléter leur efficacité toute relative. - Soit on mise tout sur le travail du sol (unique solution pour faire du soja BIO). Donc labour, faux semis, binages, binages et binages aussi tant qu'on peut passer dans la culture ... Parce qu'en plus ce n'est pas garanti sur facture que le résultat soit satisfaisant ! Au final c'est du gasoil, des heures de boulot et des pièces de rechange pour peut-être un résultat médiocre. Je suis sur que Mr EscroloV, va avoir tout un tas de remarques désobligeantes dont il a le secret.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE
Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.