Greenpeace publie aujourd’hui un sondage réalisé par l’institut CSA sur "

Climat

Nucléaire: les Français en manque d’information … mais conscients du risque

Greenpeace publie aujourd’hui un sondage réalisé par l’institut CSA sur « les Français et le nucléaire ». Deux tiers des Français estiment qu’un accident nucléaire « aussi grave » que celui de Fukushima pourrait survenir en France et considèrent majoritairement (54%) qu’il est « possible de se passer » de l’atome. Mais surtout, 88 % des personnes interrogées disent n’être pas suffisamment informées des mesures à prendre en cas d’accident nucléaire.

Le poids du silence de l’industrie nucléaire et de l’État

L’un des résultats les plus marquants de ce sondage, c’est la prise de conscience par les Français de la possibilité d’un accident nucléaire majeur en France : 67% des sondés pensent qu’un accident comparable à celui du Japon pourrait avoir lieu.

Et une écrasante majorité d’entre eux (88%) se sent sous-informée sur les mesures à prendre en cas d’accident nucléaire. Sans surprise, puisque le monopole de l’énergie nucléaire en France ne résisterait pas à une information neutre et à une consultation des Français.

Et il est vrai que depuis 40 ans des gouvernements, de droite comme de gauche, refusent d’admettre la possibilité d’un accident et donc d’y préparer les Français, dont les 2/3 vivent à moins de 75 km d’un des 58 réacteurs du pays.

Nucléaire : les Français méfiants

Concernant la sûreté des centrales, les Français sont partagés sur le fait de savoir si elles sont plus sûres dans l’Hexagone qu’ailleurs: 48% estiment que oui mais ils sont autant à ne pas être d’accord. Ils sont en revanche très majoritaires (80% contre 18%) pour considérer que « la France est trop dépendante de l’énergie nucléaire et devrait diversifier ses sources d’énergie ».

La dépendance au nucléaire en question

54 % des sondés pensent ainsi qu’on pourrait « se passer du nucléaire » en développant les renouvelables et les économies d’énergie. Les Français souhaitent que la France diversifie ses sources d’énergie.

La Cour des comptes l’a démontré dans son rapport, et l’âge de nos centrales l’impose : des décisions cruciales devront être prise pendant le prochain quinquennat. Et cela devra se faire en accord avec les Français, manifestement plus conscients du risque nucléaire que les responsables politiques.

Voir l’intégralité du sondage, réalisé les 19 et 20 mars auprès d’un échantillon représentatif de 1001 personnes





Commentaires (19)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

N

Là est le problème des sondages, on demande leurs avis à des gens qui ne connaissent rien au sujet et qui sont guidés par des peurs irrationnelles. "54 % des sondés pensent ainsi qu’on pourrait “se passer du nucléaire” en développant les renouvelables et les économies d’énergie." Et sur ces 54%, 53% ne savent pas comment fonctionne une centrale. Intéressant donc d'avoir leurs avis ...

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

anonyme *-*

donc si je comprends bien on est foutus c'est ça?...

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

01010101

@ b Yonel dit : Jeudi 29 mars 2012 à 9:40 @01010101 : ce que vous dites à l’air intéressant mais moi non plus je ne comprends pas la moitié, c’est dommage, ça aurait pu intéresser du monde car même sans sortir d’une grande école (comem la majorité d’entre nous) vous n’avez pas l’air bête du tout ! __ce qe gcris napalm juste l'r 1trs100, exqsez du pneu !! pas mort sur les barrikdes en mai 68, ni manif' creys-malville __djà dit et répt mode économic - de 01010101, time rédac, électrac, trol'p .... -STOP formatage akdmic langue fran16, je lui fais 1 bras d'honneur, francofonie synonyme d'sclavage

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE
Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.