Paris, France — Le 08/11/07 - Un mois avant la conférence des Nations Unie

Forêts

Nouveau rapport de Greenpeace : le boom de l’huile de palme accélère le réchauffement du climat

Paris, France — Le 08/11/07 – Un mois avant la conférence des Nations Unies à Bali qui décidera des suites à donner au protocole de Kyoto, un nouveau rapport de Greenpeace «Cooking the Climate» révèle comment en Indonésie, de grands groupes industriels, Unilever, Nestlé ou Procter & Gamble, se rendent complices du réchauffement climatique en participant à la destruction des espaces forestiers tropicaux au profit d’immenses cultures de palmiers à huile. Pourtant, protéger les forêts anciennes encore préservées est un moyen économique et efficace pour réduire les émissions mondiales de gaz à effet de serre (GES).

La destruction des forêts est responsable de 20% du total des émissions de GES dans le monde. En raison de la très rapide et très importante destruction de ses forêts, l’Indonésie est le troisième plus gros émetteur de GES au monde après la Chine et les Etats-Unis et juste devant le Brésil. Le pays a perdu en 50 ans 72 % de ses forêts anciennes. Celles-ci sont notamment remplacées par d’immenses cultures de palmiers à huile. Très bon marché, l’huile de palme est utilisée de façon croissante dans l’alimentation, les cosmétiques et pour la production d’agrocarburants.
Les zones déforéstées en Indonésie sont principalement les tourbières, écosystèmes particuliers et fragiles de forêts marécageuses, qui sont de très importants puits de carbone. La destruction des seules tourbières indonésiennes contribue à 4% du total des émissions de GES dans le monde…

La province de Riau, sur l’île de Sumatra, abrite le quart des cultures de palmiers à huile d’Indonésie. Or, des projets massifs d’expansion portent sur plus de 3 millions d’hectares. Cette expansion aura des conséquences dramatiques sur l’équilibre du climat puisque ces tourbières stockent 14,6 Giga tonnes de carbone, l’équivalent d’un an d’émissions de gaz carbonique dans le monde. Les investigations de Greenpeace à Riau ces derniers mois rapportent comment un producteur majeur d’huile de palme, Duta Palma, détruit les tourbières en complète violation avec la loi indonésienne.

L’huile de palme produite à Riau est introduite dans la chaîne alimentaire par des marques comme Flora, Pringles, Mc Cain ou KitKat. « Nous accusons de grandes multinationales comme Unilever, Nestlé et Procter & Gamble de fermer délibérément les yeux sur la destruction des tourbières et d’aggraver ainsi le réchauffement de la planète pour bénéficier d’huile de palme à bon marché ! » déclare Gregoire Lejonc, chargé de campagne forêt à Greenpeace France.

Le rapport de Greenpeace illustre également à quel point l’expansion de la demande d’agrocarburants menace les forêts tropicales… En Indonésie, pour répondre aux besoins croissants du marché et notamment pour répondre aux objectifs européens de 20% d’énergies renouvelable à l’horizon 2020 incluant 10% d’agrocarburant dans le secteur des transports, il faudrait détruire 15 millions d’hectares de forêts supplémentaires pour mettre en place des cultures de palmiers à huile. « Sans l’instauration de sérieux garde fous, nos gouvernements vont contribuer à détruire les forêts tropicales et à accroître les émissions de gaz carbonique… au nom de la protection du climat ! Le soutien européen aux agrocarburants de 1ere génération doit être de toute urgence repensé ! » ajoute Gregoire Lejonc.

Greenpeace demande au gouvernement Indonésien d’adopter de toute urgence un moratoire sur la coupe rase des forêts et la destruction des tourbières.
Par ailleurs, lors de la conférence des Nations Unies sur le climat de Bali du 3 au 15 décembre, les responsables politiques doivent prendre en compte la préservation des forêts tropicales et se mettre d’accord sur un mécanisme d’aide à la préservation des forêts. Protéger les forêts anciennes est une façon économique, rapide et efficace de réduire les émissions de GES.

Le rapport « Cooking the climate », en anglais

Synthèse du rapport « Cooking the climate », en français

Commentaires (36)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Constance15

Juste pour dire que la prise de conscience ne date pas d'hier, et pourtant......... !

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Constance15

" Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson pêché, alors vous découvrirez que l'argent ne se mange pas." Proverbe CREEK (Indiens du Canada).

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Montana

nice day,

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.

Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES