Edifiant. Une nouvelle étude scientifique menée sur des rats de laboratoires p

Agriculture

Nocivité des OGM pour la santé : de nouveaux résultats accablants

Edifiant. Une nouvelle étude scientifique menée sur des rats de laboratoires pendant deux ans montre les conséquences gravissimes sur la santé provoquées par la consommation d’un maïs OGM, le NK 603 de Monsanto résistant à l’herbicide Round Up. Le professeur de biologie moléculaire Gilles-Eric Séralini a mené cette étude dans le plus grand secret. D’abord afin de se procurer les semences OGM nécessaires à ses expérimentations. Et ensuite pour éviter que les puissants intérêts des industriels des biotechnologies fassent tout pour atténuer la publication de ces résultats fracassants.


La menace est là, bien réelle en France aussi
Le maïs OGM NK 603 peut être présent dans l’alimentation animale (destinée au bétail notamment) mais aussi dans des aliments vendus directement aux consommateurs. Dans ce cas-là, la réglementation française prévoit un étiquetage obligatoire indiquant la présence d’OGM en cas d’utilisation volontaire. Depuis le 1er juillet dernier, les produits qui ne contiennent pas d’OGM peuvent présenter la mention “sans OGM”. Une mesure attendue depuis longtemps par les opposants aux OGM… mais pas aboutie.

L’évaluation des OGM en Europe : manque d’indépendance et de sérieux
A l’heure actuelle, les risques des OGM sont évalués par l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA). Or, cet organisme s’est distingué depuis de nombreuses années par la proximité scandaleuse de ses membres avec les industriels vendant des OGM et son manque d’indépendance. Plusieurs députés européens ont souligné les conflits d’intérêts des experts de l’EFSA, notamment ceux de l’ancienne présidente de l’EFSA, Mme Banati.

L’EFSA doit cesser d’être l’antichambre des industriels des biotechnologies. Pour cela, elle doit évaluer l’impact des OGM sur le long terme et pas uniquement sur trois mois comme c’est le cas actuellement dans les études fournies par les industriels lorsqu’ils soumettent leur demandes d’autorisations ! Cet organisme doit également s’appuyer sur des études indépendantes et non uniquement sur les analyses fournies par les industriels du secteur comme c’est le cas actuellement.

La complaisance doit cesser ! Il en va de la santé des Européens et de la préservation de notre environnement.

Greenpeace demande une réponse immédiate de la part de l’Union européenne. Celle-ci doit décréter un moratoire sur tous les OGM en Europe. Il est notamment urgent d’interdire les OGM résistants aux herbicides. Ceux-ci sont les plus cultivés dans le monde, leur usage induit le recours accru aux pesticides et les principales demandes d’autorisation actuellement en cours auprès de l’Union européenne concernent ce type d’OGM.

Le gouvernement français peut et doit prendre ses responsabilités et transformer ses discours anti-OGM en actes en poussant la Commission européenne à prendre les mesures nécessaires.

Rejoignez-nous sur la page Facebook OGM,j’en veux pas !

Commentaires (1639)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
Envoyer

GFP

(suite) "Récolte réduite de 100% plus le coût élevé des intrants; désolé je préfère être en bio avec -30% de rendement dans le pire des cas car ce taux est le cas extrême!!!" => Le maximum de pertes en bio est bien au-delà des 30% cas d'attaque massive de mildiou comme cela a été le cas pour de nombreux producteurs cette année. Et ce taux atteint 100% dans les pays ayant banni l'usage du cuivre. http://www.ouest-france.fr/actu/AgricultureDet_-Coup-de-mildiou-dans-les-patates-bio-_3640-2106332_actu.Htm Mais vous pouvez toujours rêver d'étendre votre cas "exceptionnel" à l'ensemble des producteurs. "Vous avez pourtant bien ricaner je peut faire un copié de vos propos!" => SVP "Non, Monsieur le scientifique bidon ne connais pas l’agronomie donc incapable de comprendre le sujet n’est ce pas?" => Je cherche l'argument... ha ben non, une fois de plus, il n'y en a pas. "Il est donc complétement inutile d’investir dans du plant OGM pour tout perdre au moment de la récolte n’est ce pas?" => A ce compte là il est totalement inutile de cultiver quoi que ce soit si vous anticipez chaque année une perte potentielle de toute la récolte. "mais sachez que si les sol morts produisent 30à 50%de plus comme vous êtes fier de l’annoncer c’est simplement du à la béquille chimique qui nourrit la plante! Vous retirez la béquille chimique et votre château de sable s’écroule! Vos rendement deviennent même nettement inférieur à ceux du bio. C’est d’ailleurs l’avenir de votre forme d’ agriculture." => En bio ce n'est pas une béquille chimique, c'est de la merde, l'azote ne doit pas être le même. Ce doit être un peu comme l'ADN, il y a celui qui pollue et celui qui est "naturel", donc bon. Sans apport vous ne produisez pas non plus grand chose. Ce que vous prenez au sol il faut lui rendre sous une forme ou sous une autre. Et en bio les producteurs ont beaucoup de mal à lui rendre, d'où les déficits en nutriments. "Autre point, des sols morts gorgés d’eau ce n’est pas comme vous le dite en ricanant aussi bêtement, “un comble de malchance”." => Le comble de malchance c'est que les sols en conventionnel attirent la pluie. Ceux en bio sont protégés par dame nature. "Voilà vous savez un petit peu plus pourquoi c’est du à votre agriculture intensive qui tue les sols que les producteurs ne peuvent plus récolter leur pommes de terre des qu’il pleut." => J'aime bien le terme ""votre" agriculture intensive". L'agriculture intensive ne se résume pas à celle qui n'ajoute pas de matière organique à ses sols. "Contrairement aux sols morts le sol vivant est, meuble, respirant et perméable de ce fait il ne se gorge pas d’eau dès la première averse car dans ce type de sol l’eau circule les récolte sont donc possible." => "Mes" sols morts ? Une agriculture performante fait attention à la qualité de ses sols et ajoute au sol ce qui est nécessaire au maintien d'une production optimale. Je ne suis pas du genre à soutenir une agriculture destructrice de son potentielle de production. L'utilisation d'OGM n'exclut pas la durabilité au cas où cela vous aurait échappé. Et puisque vous ne saviez pas ce qu'est un homme de paille, c'est exactement ce que vous venez de faire, càd m'attribuer un soutien à une agriculture que je ne cautionne pas.

bionel

Stanislas dit : Saturday 17 November 2012 à 12:25 Une bonne nouvelle: OGM au Burkina Faso : presque moitié moins de Coton Bt cultivé, selon le directeur de la Sofitex http://www.infogm.org/spip.php?article5260“ ===> Très bonne info, merci Stanislas, ce retour d'expérience démontre bien les limites et les qualités négligeables des OGM.

bionel

@gfp “Quel crédit accorder à ses conneries puisqu’il n’a pas tout lu encore un bel illuminé celui là tient !” => Parce que vous, vous avez “tout lu” ? où ai je prétendu cela?????

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE
Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.