Edifiant. Une nouvelle étude scientifique menée sur des rats de laboratoires p

Agriculture

Nocivité des OGM pour la santé : de nouveaux résultats accablants

Edifiant. Une nouvelle étude scientifique menée sur des rats de laboratoires pendant deux ans montre les conséquences gravissimes sur la santé provoquées par la consommation d’un maïs OGM, le NK 603 de Monsanto résistant à l’herbicide Round Up. Le professeur de biologie moléculaire Gilles-Eric Séralini a mené cette étude dans le plus grand secret. D’abord afin de se procurer les semences OGM nécessaires à ses expérimentations. Et ensuite pour éviter que les puissants intérêts des industriels des biotechnologies fassent tout pour atténuer la publication de ces résultats fracassants.


La menace est là, bien réelle en France aussi
Le maïs OGM NK 603 peut être présent dans l’alimentation animale (destinée au bétail notamment) mais aussi dans des aliments vendus directement aux consommateurs. Dans ce cas-là, la réglementation française prévoit un étiquetage obligatoire indiquant la présence d’OGM en cas d’utilisation volontaire. Depuis le 1er juillet dernier, les produits qui ne contiennent pas d’OGM peuvent présenter la mention “sans OGM”. Une mesure attendue depuis longtemps par les opposants aux OGM… mais pas aboutie.

L’évaluation des OGM en Europe : manque d’indépendance et de sérieux
A l’heure actuelle, les risques des OGM sont évalués par l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA). Or, cet organisme s’est distingué depuis de nombreuses années par la proximité scandaleuse de ses membres avec les industriels vendant des OGM et son manque d’indépendance. Plusieurs députés européens ont souligné les conflits d’intérêts des experts de l’EFSA, notamment ceux de l’ancienne présidente de l’EFSA, Mme Banati.

L’EFSA doit cesser d’être l’antichambre des industriels des biotechnologies. Pour cela, elle doit évaluer l’impact des OGM sur le long terme et pas uniquement sur trois mois comme c’est le cas actuellement dans les études fournies par les industriels lorsqu’ils soumettent leur demandes d’autorisations ! Cet organisme doit également s’appuyer sur des études indépendantes et non uniquement sur les analyses fournies par les industriels du secteur comme c’est le cas actuellement.

La complaisance doit cesser ! Il en va de la santé des Européens et de la préservation de notre environnement.

Greenpeace demande une réponse immédiate de la part de l’Union européenne. Celle-ci doit décréter un moratoire sur tous les OGM en Europe. Il est notamment urgent d’interdire les OGM résistants aux herbicides. Ceux-ci sont les plus cultivés dans le monde, leur usage induit le recours accru aux pesticides et les principales demandes d’autorisation actuellement en cours auprès de l’Union européenne concernent ce type d’OGM.

Le gouvernement français peut et doit prendre ses responsabilités et transformer ses discours anti-OGM en actes en poussant la Commission européenne à prendre les mesures nécessaires.

Rejoignez-nous sur la page Facebook OGM,j’en veux pas !

Commentaires (1639)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Stanislas

GFP dit : « “Vous n’avez pas une entrée privilégiée chez Monsanto ? Vous n’avez pas sa confiance ?” => Je devrais ? » ->Vous êtes donc insignifiant. « “Le service juridique de Monsanto est composé de clowns ?” => Pourquoi cette question ? » ->Pourquoi cette non réponse ? « Nulle part je ne vois en quoi cela montrerait que monsanto n’aurait pas répondu à des questions. » -Vous ne voyez pas cela, comment faites-vous pour le démontrer ? « “Il suffit de constater le travail improductif de GFP sur ce forum.” => Ce serait de la propagande ? lol… » ->Un escrOGM sait-il faire autre chose ? « “Il n’y aurait pas d’OGM dans les produits avec OGM ?” => Et en quoi cela change la composition ? Le produit reste le même. » ->Expliquez-nous donc ce pouvoir des OGM. « Je vous l’ai déjà expliqué. » ->Où ça ? « “Ça ne nous dit pas combien de consommateurs jugent utiles ces produits à base d’OGM.” => En nombre de consommateurs, je ne pense pas… » ->En fait vous ne voulez pas le savoir, attitude d’escrOGM. « Pourquoi demanderais-je un étiquetage si je me contrefous de l’usage du tracteur par l’agriculteur. » ->Cet étiquetage aurait l’avantage de mettre un peu plus en valeur votre statut d’escrOGM. « “C’est interdit ?” => Quoi, de tout lire ? » ->C’est à vous de répondre. « Si les détracteurs de séralini sont malhonnêtes ce serait à vous de le démontrer » ->En quoi ne le sont-ils pas ? « Ce gerne de remarque venant de quelqu’un qui n’a pas dépassé Pif et Hercule cela fait sourire. » ->Maintenant on sait que GFP trouve son inspiration dans « Pif et Hercule » « Au moins il est dans la droite ligne du mouvement anti-OGM. » ->Ingrat GFP, vous avez ici un espace dans lequel vous pouvez assumer pleinement votre statut d’escrOGM. « Mince alors, cela va à l’encontre de la légende anti-OGM voulant que les agriculteurs n’ont pas le choix et qu’ils ne peuvent pas faire machine arrière. » ->L’échec du coton Bt au Burkina Faso ça ne peut que vous déchirer les tripes.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

GFP

@ bionel, "Très bonne info, merci Stanislas, ce retour d’expérience démontre bien les limites et les qualités négligeables des OGM." => Vous n'avez pas saisi que le problème rencontré au Burkina Faso n'a rien à voir avec le caractère Bt du cotonnier. Et un article qui explique que les rendements moyens passent de 800-900 kg/ha à 950kg/ha en réduisant les pulvérisations d'insecticides de sept-huit traitements par an à seulement deux, je trouve ça plutôt positif pour le cotonnier Bt. "Parce que vous, vous avez “tout lu” ? où ai je prétendu cela?" => Je vous cite... "Quel crédit accorder à ses conneries puisqu’il n’a pas tout lu encore un bel illuminé celui là tient "... => Bref, si vous n'avez pas "tout lu".... quel crédit vous accorder ? "je sais parfaitement ce qu’est un homme de paille.; merci pour votre considération débile." => Vos écrits montrent le contraire. "Si j’avais su avant ce qu’est réellement le bio j’y serais passer bien avant au lieu de n’emmerder en conventionnel toute ma vie comme je l’ai fait. Pensez vous que si les rendement baisser vraiment de moitié comme vous le dites il tiendrais ce discours ?" => Ce n'est pas moi qui dit que les rendements baissent de moitié, ce sont les chiffres de production. "ce n’est absolument pas ce que je vous dis, mais c’est juste le résultat de votre transformation du discours en intox." => Vous dites : "Que le producteur regarde bien ce que lui coute ses dépenses en intrants PLANTS/ENGRAIS/PESTICIDES pour finir par perdre sa récolte dans le champs COMME C’EST LE CAS ACTUELLEMENT! Récolte réduite de 100% plus le coût élevé des intrants; désolé je préfère être en bio avec -30% de rendement dans le pire des cas car ce taux est le cas extrême!!!" => Je vous réponds que si on suivait votre logique il ne faudrait surtout pas investir dans quoi que ce soit... au cas où on perd la récolte. "Ricanez,ricanez c’est tous ce que vous savez faire…." => Je ne ricane pas, je constate que les producteurs s'en tirent plutôt bien.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

bionel

GFP dit : Saturday 17 November 2012 à 14:18 “oh nous retrouvons la classe des pro ogm n’est ce pas nouvel homme de paille?” « Vous n’avez pas saisi ce qu’est un homme de paille. » ===> je sais parfaitement ce qu’est un homme de paille.; merci pour votre considération débile. Il est vrais que d'après vous vous élevé le niveau du débat nous en avons encore la preuve ici. « Non non, c’est moi qui compte sur vous… lol. Quand toute la production européenne de patate aura vue ses rendements diminuer de moitié en passant au bio, on en reparlera. » ===> non Monsieur c'est juste votre intox !!!!! Je connais un producteur de patates qui a passer toute sa carrière en conventionnel, qui a convertit sur la fin son exploitation en bio en vu de la transmettre à sa fille, Il me dis: Si j'avais su avant ce qu'est réellement le bio j'y serais passer bien avant au lieu de n'emmerder en conventionnel toute ma vie comme je l'ai fait. Pensez vous que si les rendement baisser vraiment de moitié comme vous le dites il tiendrais ce discours ? Vous allez encore bien ricaner et me dire cas isolé n'est ce pas ? C'est comme le cuivre vous n'y avais rien compris Monsieur mais vous causer quand même! « Vous avez raison, produisons moins pour perdre mois. Le mieux c’est de ne rien cultiver du tout, comme ça on est sûr qu’on ne risque pas de perdre quelque chose. » ===> ce n'est absolument pas ce que je vous dis, mais c'est juste le résultat de votre transformation du discours en intox. « Finalement, les producteurs s’en tirent bien. Comme quoi le “problème technique” évoqué par bionel doit être très localisé mais il en fait encore une généralité. » ==> Ricanez,ricanez c'est tous ce que vous savez faire....

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE
Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.