Aujourd'hui les militants de Greenpeace Nice sont allés à la r

HSBC, les racines de la déforestation…

20170128_113431

 

 

Aujourd’hui les militants de Greenpeace Nice sont allés à la rencontre des clients de la banque HSBC. Devant les agences de Nice Gambetta et Nice Joseph Garnier ils ont pu expliquer aux clients de la banque et aux passants l’ambiguïté de celle-ci, et sa responsabilité sur la déforestation galopante en Indonésie.

 
Déforestation en Indonésie : HSBC doit rendre des comptes!

L’objectif de Greenpeace est de sensibiliser les client-e-s de HSBC, dans le monde entier, sur les agissements de leur banque. Les militant-e-s leur proposeront de remplir un formulaire d’insatisfaction qui sera remis à la direction de l’agence.
Dans un nouveau rapport publié la semaine dernière, Greenpeace International a révélé que HSBC, la plus grande banque européenne, a prêté des centaines de millions de dollars à des entreprises du secteur de l’huile de palme dont les activités détruisent les forêts indonésiennes.

Ces sociétés incriminées dans le rapport sont responsables de pratiques scandaleuses : déboisement des forêts, accaparement des terres appartenant à des communautés locales, opérations sans autorisation légale, exploitation des travailleurs, travail des enfants, destruction de l’habitat des orangs-outans, ou encore drainage et transformation des tourbières riches en carbone.

Malgré les montages complexes des entreprises et l’opacité des banques, en analysant des données financières, et les comptes des entreprises, et en menant des recherches de terrain, Greenpeace International est parvenue à remonter jusqu’au rôle de HSBC et d’autres banques internationales dans le financement de ces entreprises.

Greenpeace a lancé une pétition internationale demandant à HSBC d’arrêter de financer des groupes responsables de la déforestation.

 

Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.