Il existe une quantité abondante de documentaires traitant de l'écologie, il p

Nous organisons des cinés-débats !

Le groupe local de Nancy organise des ciné-débats !

Il existe une quantité abondante de documentaires traitant de l’écologie, il peut donc être difficile de faire son choix ! C’est pourquoi nous vous proposons de venir participer à nos cinés-débats !

L’idée est simple :

👫 Se réunir tous-tes ensemble dans la convivialité.
👁 Visionner un documentaire/film sur le dérèglement climatique.
🙌 Poursuivre en débattant entre militant-es sur le sujet abordé.

Cela permet notamment à chacun-e de se faire sa propre opinion et d’adapter ensuite son mode de consommation en fonction de ses préoccupations.

Le documentaire mis à l’honneur lors de notre premier ciné-débat était Cowspiracy. Il est sorti en 2014 et traite de conséquences climatiques de l’élevage intensif ; cause n°1 du changement climatique dans le monde. 🐂
Pourquoi ce documentaire est si marquant ? Justement car il démontre la conspiration mondiale autour de l’élevage intensif, et démontre qu’il est bien la cause première du changement climatique.

« L’élevage intensif est la cause numéro 1 du changement climatique provoqué par l’homme. L’élevage d’animaux pour la consommation utilise 1/3 de l’eau douce de la planète, occupe 45% des terres, est responsable de 91% de la destruction de l’Amazonie, est la cause principale de la disparition des animaux, des « zones mortes » dans l’océan, et de la destruction de l’habitat naturel. »

« En 2009, deux conseillers de la Banque mondiale ont publié une analyse sur les gaz à effet de serre créés par l’homme, et ont découvert que l’élevage intensif ne causait pas 18% des gaz à effet de serre, comme avancé par l’O.N.U, mais 51%. » (11:20)

« Un hamburger nécessite plus de 3500 litres d’eau à produire, ce qui correspond environ à 2 mois de douches. L’eau des ménages correspond à 5% de la consommation d’un pays comme les USA, alors que l‘élevage intensif en représente 55%, car il faut plus de 9 500 litres d’eau pour produire 500 grammes de boeuf. » (06:41)

« Si on arrête d’utiliser de l’essence à compter d’aujourd’hui, on excéderait quand même notre niveau maximum d’émissions de gaz à effet de serre, les 565 giga tonnes, en 2030, sans même compter le secteur de l’électricité ou de l’énergie, et seulement en élevant et en mangeant du bétail. Réduisez les émissions de méthane, le niveau baisse vite, en quelques dizaines d’années, comparé au CO2. Si vous réduisez les émissions dans l’atmosphère, vous n’en verrez pas les effets avant 100 ans au moins. »

Ce documentaire, bien que datant d’il y a 6 ans, est toujours frappant aujourd’hui, en 2020, car la situation n’a que peu évolué, voire s’est empirée. Et pourquoi personne n’en parle ? Car aucune association n’oserait dire que la solution pour sauver le vivant, et la biodiversité, serait de réduire notre consommation de viande, voire de devenir vegan.

Vous voulez en savoir plus ? Vous doutez de ce qui est avancé ? Vous vous questionnez ?

Nous vous conseillons très vivement ce documentaire, qui risque de changer votre façon de voir le monde qui nous entoure. Vous pouvez le visionner gratuitement ici, sur YouTube.

Cette initiative interne au groupe local sera renouvelée aussi souvent que possible. Nous vous y accueillerons avec grand plaisir, que vous fassiez partie du groupe local ou non, que vous adhériez à nos valeurs ou non, car notre but n’est pas de juger, mais de comprendre, de confronter nos idées, et d’en repartir grandi.es.

Si cela vous tente, n’hésitez pas à nous contacter par e-mail, à gl.nancy@greenpeace.fr pour être au courant du prochain ciné-débat, ou suivez nous sur Facebook !

Alors, on vous attend bientôt 😉 !
🟢📢

— L’équipe Greenpeace Nancy

Nos actualités

toutes nos actualités