BEST OF BIZET : collections de déclarations au Sénat, les 5, 7 et 8 février

Agriculture

Monsanto d’or (palmarès général) : Jean Bizet

BEST OF BIZET : collections de déclarations au Sénat, les 5, 7 et 8 février 2008 du Prix Monsanto d’or au Palmarès général.

Jean Bizet est sénateur UMP de la Manche et rapporteur du projet de loi.

Vous pouvez d’ores et déjà envoyer à M.Bizet un message de félicitations : j.bizet@senat.fr

Sur les OGM :
Il nous appartient de faire un nouveau saut technologique.

Sur le maïs OGM Bt (dont la culture vient juste d’être supendue en France) :
Le maïs Bt apparaît de qualité supérieure, en particulier par sa plus grande sécurité sanitaire.

Sur le « droit d’expression » du haut conseil sur les OGM :
Afin d’assurer tout à la fois l’indépendance et la dignité des fonctions de membre du Haut conseil, nous proposons (…) qu’il leur soit fait obligation d’informer le président, dont le rôle de coordination en sera d’autant mieux assis, avant toute prise de parole publique. Le Haut conseil doit tenir un langage clair, qui mette enfin un terme à la cacophonie qui prévaut depuis trop longtemps sur ce dossier.

Justifiant la scandaleuse autorisation de cultures d’OGM dans les parcs naturels :
Si les plants génétiquement modifiés sont dangereux, il faut les interdire partout. En revanche, dès lors que le principe de précaution est respecté, on ne voit pas pourquoi les prohiber dans les parcs naturels… M. Longuet a fort justement expliqué que, si les parcs méritent d’être protégés, il ne faut pas en faire des sanctuaires. Il ne faut pas les ghettoïser et que les créateurs de richesses les désertent.

Sur l’impossible coexistence :
J’ai déjà dit que je ne partageais pas cette approche de la contamination. Les prescriptions techniques permettent la coexistence des cultures.

Menace explicite sur le bio :

Le maïs Bt a acquis une qualité supérieure au regard de la mycotoxine. Il faudra qu’ils (les agriculteurs bio, ndlr) s’en rendent compte ! Si les producteurs bio n’entendent pas notre message, ils vont se sanctuariser et nous serons obligés de frapper là où ça fait mal, sur le plan des normes sanitaires !

La vie en rose :
Il n’est pas question d’instituer la domination d’une culture sur l’autre, mais de défendre une agriculture plurielle. Il s’agit aujourd’hui d’un saut technologique, que cette forme d’agriculture fera ou ne fera pas ; n’empêchons pas le développement dans le respect mutuel d’une autre forme d’agriculture.

Sur ses collègues :
Je m’efforce, dans ce débat, de retrouver mon calme et mes esprits. M. Desessard nous avait habitués à davantage d’humour et de courtoisie, mais peut-être, comme le suggère M. Charasse, son comportement résulte-t-il d’un excès de consommation de produits biologiques.

Refusant l’étiquetage de la viande issue d’animaux nourris aux OGM :
Une telle obligation d’étiquetage aurait en outre un effet dévastateur sur toutes les filières animales. La majorité du bétail français est nourri aux OGM. Ce serait l’effondrement ! M. Le Cam ne me démentira pas, lui qui connaît bien de quoi est nourri le cheptel breton. Derrière tout cela il y a tellement de fantasmes !

Justifiant le périmètre de 50 m entre OGM et sans OGM :
En Angleterre, le périmètre est de 25 mètres, contre 700 à 800 mètres dans certains pays d’Europe centrale et orientale, car les structures parcellaires sont différentes ! Nous n’avons pas à réserver cette technologie novatrice aux seuls agriculteurs qui disposent d’une grande surface.

Sur la transparence du haut comité :
Au demeurant, il serait contradictoire de saluer l’attribution de 45 millions d’euros supplémentaires à la recherche en biotechnologies et de fragiliser les industriels en leur imposant de révéler des secrets de fabrication (…)
Souhaiter assurer la confidentialité de certaines informations ne relève pas d’une volonté de dissimulation. Le texte, comme la convention d’Aarhus, le reconnaît. Il est illusoire de penser que de telles informations divulguées aux membres du Haut conseil resteraient confidentielles ; et les fuites empêcheraient nos entreprises et nos chercheurs de préserver leurs positions dans la compétition mondiale. Nous voulons tous la transparence. Attention toutefois que son excès ne nourrisse pas les fantasmes (…)
Ce n’est pas faire injure au public que de lui refuser l’accès au secret industriel.

Commentaires (118)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

tedy

Dofus est un dofus kamas, le joueur incarne un ou plusieurs personnages. On y retrouve une multitude acheter des dofus kamas et d'¨¦quipements en tout genre, une vingtaine de m¨¦tiers diff¨¦rents et plus d'une centaine de monstres r¨¦partis en diff¨¦rentes zones sur les 10 000 dofus kamas pas cher (portions de carte, sur lesquelles l'on se d¨¦place d'ailleurs comme sur une carte) formant l'univers de achat dofus kamas, dont 99% ne sont accessibles qu'aux abonn¨¦s.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Alain Ollivier

j'appuie la proposition de Domdum, mais à la condition qu'on dise une bizette, plutôt qu'un bizet : de même qu'on ne dit pas un mansard, mais une mansarde - et afin d'éviter de salir le nom du compositeur de Carmen, ou de la Symphonie en Ut. Alain Ollivier

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Laurent HERBELET

juste pour vous faire profiter du petit message de félicitationque j'ai envoyé à monsieur Bizet Monsieur jean Bizet Ce qui est profondément troublant c’est que le doute raisonnable avéré sur les OGM devrait profiter au principe de précaution. Ce qui est profondément troublant c’est votre manœuvre, à peine voilée, pour mettre en place l’autorité scientifique qui va dans votre sens. Ce qui est profondément troublant c’est que vous devriez, me semble t-il, être sensibilisés après les affaires des hormones de croissance, du sang contaminé et de la vache folle. Le profit est-il à ce point puissant que la vie humaine ai si peu de poids dans la balance ? Je sais que votre position ne vous coute rien en terme de responsabilité, et qu’il vous suffira de du nous resservir du : « à l’époque des faits nous ne savions pas … etc. Responsable mais pas coupable ! Donc, à mon avis le vrai problème, celui sur lequel il faudrait légiférer avant même les OGM, serait sur la responsabilité pénale des hommes politiques Mr Bizet, s’il y avait quelques années de prison à la clé, est-ce que vos certitudes, seraient aussi Inébranlables ? Permettez moi dans douter … ou alors montrez-nous que vous êtes capable de défendre avec la même vigueur, un projet de loi qui irait dans ce sens parce que pour l’instant, les faits pourraient nous laisser des doutes concernant votre ….. Indépendance. Laurent Herbelet

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE
Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.