[youtube vid="https://www.youtube.com/watch?v=p0mpiZLyPf4"][/youtube]  

Forêts

Mobilisation mondiale pour la liberté d’expression

 
Alors que Produits forestiers Résolu, la plus puissante entreprise forestière du Canada, réclame 300 millions de dollars devant la justice à Greenpeace et Stand.Earth pour avoir osé défendre la forêt boréale canadienne, la société civile internationale ne reste pas sans réagir.

Plus de 200 auteurs ont rejoint notre manifeste pour la liberté d’expression. Et dans plus de 25 pays, des centaines de personnes se sont prises en photo devant des arbres symboliques pour envoyer un message d’unité et de solidarité face à la tentative de Résolu de porter atteinte à la liberté d’expression.

En Indonésie, des gens se sont rassemblés devant un Kenari géant pour apporter leur soutien à la campagne de défense des forêts canadiennes.

© Greenpeace

Les sympathisants de Greenpeace au Liban ont choisi d’envoyer leur message de soutien à l’ombre d’un cèdre vieux de 3000 ans dans la réserve naturelle du Chouf. Le symbole est fort, puisque le cèdre figure sur le drapeau du pays.

© Fred Dott / Greenpeace

En Allemagne, les forêts de hêtres font partie de la culture nationale, puisqu’elles composent notamment le célèbre massif de la Forêt Noire. C’est depuis l’une d’entre elles que des centaines de personnes se sont rassemblées pour affirmer à Résolu qu’elle ne réussira pas à nous faire taire.

© Tim Aubry / Greenpeace

Des militants Greenpeace se sont également rassemblés près d’un arbre bordant la Maison Blanche à Washington DC. Le lieu n’a évidemment pas été choisi au hasard, puisque le Président Trump, climatosceptique, a choisi de retirer les Etats-Unis de l’Accord de Paris.

Or la préservation des forêts est un enjeu crucial dans la lutte contre les changements climatiques. Sources précieuses de biodiversité, elles stockent également d’énormes quantités de carbone qui, s’il elles étaient libérées en raison de la destruction des forêts, contribueraient fortement à la hausse des températures, bien au-dessus de la limite de +2°C fixée par l’Accord de Paris.

En France, dans le Parc des Buttes Chaumont à Paris, où s’épanouissent un grand nombre d’arbres singuliers. © Greenpeace

Cette union pour la liberté d’expression autour des arbres est fortement symbolique. Elle montre notre détermination à continuer notre combat, à nous exprimer sans relâche pour que la nature soit véritablement protégée, quel que soient les manœuvres d’intimidation de Résolu pour priver la forêt de ses voix.

Avec nous, demandez aux maisons d’édition clientes de Résolu de prendre position pour la défense des forêts et la liberté d’expression.

Signez notre appel

 





(Crédits photographiques : © Greenpeace)
Commentaires (0)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE
Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.