Samedi 17 mai, partout en France, près de 150 militants de Greenpeace, dont l

Agriculture

Mobilisation : de l’importance de la protection des pollinisateurs

Samedi 17 mai, partout en France, près de 150 militants de Greenpeace, dont l’actrice Vahina Giocante, se sont mobilisés pour mettre en lumière les conséquences dramatiques du déclin des abeilles sur notre sécurité alimentaire. Ils se sont joints à la mobilisation européenne qui a eu lieu le samedi 10 mai dans 110 villes d’Europe.

Des solutions existent : cela s’appelle l’agriculture écologique

Depuis plusieurs semaines maintenant, Greenpeace a exposé les conséquences engendrées par notre modèle agricole, notamment sur les pollinisateurs, un modèle toxique qui atteint ses limites. Des solutions ont été proposées pour promouvoir un modèle agricole écologique, respectueux des êtres humains et de l’environnement. Ce modèle est le seul qui nous permette de produire une alimentation saine pour aujourd’hui et les générations à venir, le seul à protéger les précieux pollinisateurs sur le long terme.

Se mobiliser en France… et dans toute l’Europe

Au cours de cette journée de mobilisation nationale, les militants de Greenpeace ont voulu rappeler le rôle essentiel des abeilles et autres pollinisateurs pour notre agriculture et notre production alimentaire. Les abeilles font bien plus que du miel : n’oublions pas qu’elles sont à l’origine d’un tiers de notre alimentation ! De nombreux fruits et légumes dépendent de la pollinisation, mais également la production du café, du colza, des amendes, par exemple.

Afin de faire passer le message, les militants de 16 villes de France ont mis en scène l’apparence qu’auraient les rayons de nos supermarchés si les pollinisateurs venaient à disparaître… Et les images parlent d’elles – mêmes. Le choix qui s’offrirait à nous serait moindre et notre équilibre alimentaire serait directement affecté.

Samedi 10 mai, ce sont près de 1 000 militants et activistes qui se sont mobilisés dans 110 villes partout en Europe.

Les activités ont eu lieu de Sofia à Malaga, de Hambourg à Rome, allant de la manifestation pacifique dans des jardineries vendant des pesticides tueurs d’abeilles, à l’organisation d’événements pédagogiques dans des parcs.

VOUS pouvez participer à la métamorphose du modèle agricole en vous mobilisant en ligne. Interpellez les marques qui peuvent sortir la France de l’agriculture toxique en devenant un Guetteur. Faites-leur savoir que vous les avez à l’œil.

bouton_guetteur