Moins de viande dans la restauration collective : à vous de jouer !

Agriculture

Je me mobilise pour des repas végétariens à la cantine

En savoir plus

Moins de viande dans la restauration collective : à vous de jouer !

Agriculture

Déforestation, perte de biodiversité, changement climatique, pollution des eaux… Notre alimentation a un impact considérable sur l’état de notre planète. La surconsommation de certains produits, en particulier industriels, présente également de lourdes conséquences sur notre santé – adultes comme enfants.

Pourtant, la demande mondiale de viande et de produits laitiers continue de monter en flèche. Les Nations unies prévoient une augmentation de la consommation de viande de 76 % d’ici 2050. Rien qu’en 2018, 76 milliards d’animaux ont été abattus pour nourrir la population humaine (sans compter les poissons). Si on ne fait rien pour y remédier, l’agriculture pourrait ainsi être responsable de 52 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre dans les prochaines décennies, dont 70 % seront liées à la production de viande et de produits laitiers.

Ces perspectives ne sont guère réjouissantes, n’est-ce pas ? Cependant, tout n’est pas perdu ! Nous choisissons le contenu de nos assiettes ; nous pouvons donc participer grandement à la solution. Peut-être avez-vous déjà réduit votre consommation de viande (dans ce cas, bravo !), mais il est possible de faire plus. Depuis la promulgation de la loi Agriculture et Alimentation votée en octobre 2018, les cantines ont jusqu’à 2022 pour introduire au moins 50 % de produits dits “durables” (ce qui ne veut pas dire grand chose, soyons clairs), dont 20 % de produits bio. Elles ont également un an pour mettre en place des menus végétariens une fois par semaine. Ces menus peuvent être composés de protéines animales (fromage, œuf) ou végétales (légumineuses, céréales).

Nous avons besoin de votre aide pour que les collectivités et établissements scolaires concernés mettent en place ces mesures, sans attendre les délais proposés par la loi.

 

Surtout, nous avons besoin que ces mesures soient une véritable réussite. En effet, dans certains établissements, des menus végétariens industriels et peu goûteux ont été instaurés. Résultat, les parents ou les élèves se plaignent et militent pour un retour de la viande dans les assiettes…! Or, la mise en place de menus végétariens prévue par la loi est en fait une expérimentation de deux ans. A l’issue de ce délai, l’expérimentation sera évaluée (gaspillage alimentaire, taux de fréquentation, coût des repas...). Il est donc essentiel que les menus végétariens proposés soient de bonne qualité (cuisinés à partir de produits frais, bio et locaux, et en évitant les substituts ultra-transformés de type nuggets, remplis de sucre, de sel et d’additifs) et qu’ils soient véritablement savoureux.

Votre action s’inscrira ainsi dans le mouvement mondial des citoyen.ne.s engagé.e.s pour une alimentation plus saine et plus durable, dans toutes les villes et tous les pays du monde.

Vous pouvez commencer dés aujourd'hui ! Voici comment vous y prendre :

 

Identifiez les personnes en charge de la restauration scolaire dans l'établissement concerné

Pour les écoles primaires, ce sont les communes (maire ou adjoint en charge de la restauration scolaire), pour les collèges, ce sont les conseils départementaux, pour les lycées, les conseils régionaux et pour l’enseignement supérieur, l’Etat (CROUS). N’hésitez pas à vous rendre directement sur les sites internet des collectivités, voire à les appeler pour identifier correctement qui est la personne la plus pertinente à qui vous adresser (il faut parfois insister, par mail et par téléphone… ne lâchez rien !).

Écrivez-leur une lettre ou un courriel

Expliquer votre souhait d’introduire des repas végétariens par semaine dans leurs cantines (Greenpeace recommande au moins deux repas végétariens par semaine et des options quotidiennes lorsque c'est possible). Vous pouvez commencer par leur envoyer une lettre type de simple interpellation, ou bien leur demander directement un rendez-vous pour en discuter. Ci-dessous, nous mettons à disposition un modèle de lettre et des conseils pour préparer votre rendez-vous.

Invitez d’autres personnes à participer

Elles peuvent également adresser un courrier au même destinataire ou démarrer une nouvelle action de sensibilisation à destination d’un autre établissement public ou d’une autre commune. Partagez cette page avec elles pour les aider à se lancer.

Vérifiez que votre courrier a bien été reçu

En téléphonant directement à votre maire ou au chef d'établissement. Vous trouverez ci-dessous un document à télécharger avec les principaux arguments que vous pouvez citer pour les convaincre qu’il est essentiel d’introduire au moins un ou deux repas végétariens par semaine. N’hésitez pas à l’associer à votre courrier en pièce jointe.

Préparez votre rendez-vous

En plus des 6 arguments clé, nous mettons à votre disposition un argumentaire qui vous aidera à préparer votre rendez-vous et qui reprend les principales réponses données par les gestionnaires de cantines.

 

Votre kit de mobilisation :

 

 

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.

Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus