Pourquoi Greenpeace s'intéresse aux cantines élémentaires ? Greenpeace Lyon

Agriculture

Trop de viande dans les cantines de l’agglomération lyonnaise

L’élevage est responsable 14,5 % des émissions de gaz a effet de serre, autant que le secteur des transports ! Si la France entend limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C, elle doit réduire sa consommation de viande au plus vite, en commençant par les cantines scolaires.

Pourquoi Greenpeace s’intéresse aux cantines élémentaires ?

Greenpeace Lyon demande l’introduction de deux menus végétariens de qualité par semaine dans les écoles parce que des menus de qualité et plus de protéines végétales à la cantine, c’est bon pour la planète et la santé des enfants. D’ailleurs, certaines villes en France ont déjà répondu à l’appel comme Lille et Grenoble.

Les autres jours, de la viande de qualité doit être proposée aux enfants, afin de permettre d’assurer un revenu suffisant aux éleveurs.

Et dans l’agglomération lyonnaise?

Le groupe local de Greenpeace à Lyon a étudié les menus proposés dans les écoles élémentaires en janvier 2019 : aucune ville de l’agglomération n’atteint l’objectif des 2 repas végétariens obligatoires par semaine. Seules 3 villes s’en approche (Grigny, Pierre-Bénite et Chaponost), les autres devant encore faire des efforts substantiels pour réduire la quantité de viande proposée.

Classement établi pour un échantillon de 10 villes de la région, au regard des menus publiés sur les sites internet des villes considérées

L’on constate également de grande disparité concernant le bio, le meilleur élève étant au mois de janvier 2019 la ville de Vénissieux, suivie de près par Lyon.

Prochain classement : sortie le 1er avril 2019 !

Comprendre notre classement

Notre classement utilise un code couleur pour valoriser les villes qui proposent le plus de repas végétariens (le végétarien obligatoire étant davantage valorisé que le repas végé en option) :

Le critère du bio permet de départager les villes entrant dans les mêmes catégories (entre toutes les ville en orange par exemple).

Grenoble, la ville bon exemple

Des villes s’engagent déjà en France en faveur de l’environnement en incluant 2 repas végétariens obligatoires chaque semaine. La 1ère a se lancer a été Lille, rejoint ensuite par Grenoble.

Au mois de Janvier 2019, Grenoble s’impose comme bon exemple local avec au menu de nombreux produits issus de l’agriculture biologique (plus de 41 dans le mois) et des recettes végétariennes diversifiées.

Menus disponibles en ligne  ici

Je souhaite faire bouger ma ville, comment faire ?

La compétence des cantines élémentaires est dévolue aux maires. Contactez le maire votre commune ou l’élu en charge de la restauration collective, ils pourront faire changer les choses !

Vous pouvez signer notre manifeste :

Vous pouvez aussi nous contacter par mail à : greenpeace.lyon_cantines@yahoo.com

Et relayer nos publications sur le sujet sur les réseaux sociaux :

 

 





Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.

Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES