Depuis le 1er juillet dernier, les produits qui ne contiennent pas d'organismes

Agriculture

Les OGM sur étiquettes

Depuis le 1er juillet dernier, les produits qui ne contiennent pas d’organismes génétiquement modifiés peuvent présenter la mention « sans OGM ».
Le décret, datant de janvier est donc entré en vigueur. Il définit les règles d’étiquetage des produits pour les fabricants souhaitant valoriser une production sans OGM. Jusqu’à présent la réglementation prévoyait l’étiquetage obligatoire de la présence d’OGM en cas d’utilisation volontaire, mais ne définissait pas les modalités d’information du consommateur pour les filières « sans OGM »

L’étiquetage obligatoire des produits contenant des OGM reste évidemment en place.

La différence majeure est que celui-ci ne concerne pas les produits animaux (viandes, …) ou issus d’animaux (lait, œufs, …) provenant d’animaux nourris aux OGM. L’étiquetage « sans OGM » oui.
Trois types d’étiquetage sont mis en place selon la nature des ingrédients qui composent les denrées alimentaires :

Les ingrédients d’origine végétale (par exemple, la farine, l’amidon ou la lécithine) pourront porter la mention  » sans OGM » s’ils sont issus de matières premières contenant au maximum 0,1 % d’OGM.

Les ingrédients d’origine animale (par exemple, le lait, la viande, le poisson ou les œufs) pourront être étiquetés « nourri sans OGM (Une mesure attendue … mais pas aboutie !

Cette mesure était extrêmement attendue, notamment par les organisations et associations de protection du consommateur.

Car il s’agit bien ici du droit d’information des consommateurs et de leur liberté de choix ! Et les consommateurs souhaitant soutenir les producteurs assumant les surcoûts d’une production « sans OGM » sont de plus en plus nombreux.

Mais cette décision reste tiède : les préconisations du Comité Économique Éthique et Social (CEES) du Haut Conseil aux Biotechnologies (HCB), dont Greenpeace est membre, n’ont pas été suivies en intégralité… Limitant ainsi ce droit à l’information et au choix.
En effet, les ingrédients représentant au moins 95% d’un produit fini sont très rares ! Le HCB recommandait un seuil de 50% … Sans résultat dans le décret.

En revanche, une autre requête du CEES a elle été prise en compte in extremis, en dépit du lobby des industries agro-alimentaires : les produits animaux ou issus d’animaux nourris à base de végétaux non susceptibles d’être OGM (les vaches nourries à l’herbe par exemple) peuvent finalement (!) être valorisés « sans OGM ».

Les différentes options ouvertes ne vont pas simplifier la vie du consommateur … Qui devra être plus attentif que jamais ! Car le jambon peut être étiqueté de manière visible (emballage face avant) mais les brochettes avec légumes non, le yaourt nature oui mais le yaourt aux fruits non, … il faut alors aller voir la liste des ingrédients souvent peu lisible !

Il est vraiment regrettable que les avis et recommandations du CEES n’aient pas été mieux entendus… Greenpeace et les autres associations et collectifs auront à cœur d’agir pour que le Gouvernement nouvellement arrivé, soit moins attentif aux lobbies agro-industriels que son prédécesseur.

Finalement, une fois encore, ce sont les consommateurs qui devront être vigilants et responsables !

Commentaires (22)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

01010101

olivier volé ; port pl1te contre x

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

01010101

PAS D'ogm DU TOUT !! ne s,i,g,n,i,f,i,e pas q'il est autorisé de voler à mon amie son bl olivier 75€ et son pot, pour le mettre en valeur, 1 bl spas s'1poz, grand balcon, jard1, bl cour, donc qlq1 de friqé l'a volé, il a ét volé pour être vendu ? _vengeance_ il a ét volé et 100 spas pour le grer réduit en petits bouts et foutu à la poubl, voir il a ét offrt ?? -le n/plantes volées commence à q b, vol constat o retour de s1ples cong confirme ; ri1 à chang sous le soleil, ça cs pas de raser les bl forêts, irrspect du trie clectif -ce q'il y a dans les sac poubl se voit mo1 q'1 mobylette garée dans ma cour, se dbarra100 de nos dchets nous sommes en gnéral seul o lokle ox 2 rikiki poubl STOP VOLENT DE PLANTES etc .....

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

vv

bonjour, Si tout n'est pas parfait, je préfère me réjouir de cette avancée , pour info et pour ceux ou celle qui veulent aller plus loin je conseille la lecture du petit fascicule d'infogm sur l'étiquetage des ogm vous y apprendrez entre autre page 17 que le lobby pro ogm soutenait un étiquetage à 0.01% et page 19 que la réglementation européenne sur l'agriculture Bio(AB) à une tolérance de 0.9% .Voila petit livre à lire et a méditer ... donc pas si mal en fin de compte la réglementation du 1er juillet ,pas parfait mais, même si le chemin est long l'essentiel c'est de s'être mis en route... belle journée à tous.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE
Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.